Hanoi (VNA) - La réorganisation et le renouvellement des entreprises publiques doivent être considérés comme la tâche politique importante de 2017, a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors d'une conférence nationale sur la restructuration des entreprises publiques pendant la période 2016-2020, le 6 décembre à Hanoi.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prend la parole lors de la conférence, le 6 décembre à Hanoi. Photo : VNA


Le Premier ministre a noté que 350 entreprises actionnarisées en 2015 ont ​ont été rentables avec des bénéfices avant imp​osition en hausse de 49 %, ​une contribution au budget en augmentation de 72 %, et ​des rémunérations des employés, de 33 %.

Il a souligné la nécessité de mettre en place une feuille de route et des méthodes appropriées pour l'actionnarisation des entreprises publiques pour une meilleure gestion des affaires ainsi que d’un environnement commercial plus sain, plus transparent et plus égal, créant des conditions favorables au développement des entreprises privées. Plus particulièrement, l’actionnarisation des entreprises contribue également à réduire la corruption, a-t-il dit.

​Concernant les orientations pour 2017, le chef du gouvernement a déclaré qu'il est crucial de définir les secteurs ​que l'État doit gérer et contrôler, et les secteurs éligibles devant être actionnarisés.

Il a affirmé que l'État devait jouer un rôle essentiel dans les services publics et dans un certain nombre de ​secteurs relevant de la responsabilité de l'État, tout en se retirant entièrement ou partiellement des autres domaines.

L'objectif le plus important de la restructuration et ​la réorganisation des entreprises ​publiques est d'assurer le plus haut intérêt de l’État, a-t-il souligné, ajoutant qu'il est nécessaire d'inviter des conseillers internationaux prestigieux à se joindre à ce processus pour atteindre cet objectif.

Il a également exhorté les entreprises, groupes et compagnies générales à engager des experts pour l'évaluation de leur valeur, le règlement de leurs dettes et la ​cession de leurs actions afin d'assurer les intérêts de l'État.

Selon le rapport du Comité de pilotage du renouvellement et du développement des entreprises, le nombre d'entreprises publiques a considérablement diminué ​ces 15 dernières années, passant de 6.000 à 718 en octobre de cette année.

De 2011 à 2015, 591 entreprises publiques ont été actionnarisées, soit 96 % du plan. La plupart des établissements actionnarisés ont une ​activité rentable. Les actifs détenus par l'Etat dans ces entreprises sont passé de 810.000 milliards de dôngs à 1.234.000 milliards de dôngs.

Cependant, le processus de la r​estructuration et ​la réorganisation des entreprises publiques est plus lent que prévu, et l’efficacité de la production et des affaires de ces entreprises ne correspondent pas aux ressources qu'elles détiennent.

Cette conférence a été organisée pour évaluer la réorganisation, la r​estructuration et ​la réorganisation des entreprises ​publiques de 2011 à 2015, et rechercher les mesures ​pour promouvoir ce processus dans des cinq prochaines années. - VNA