La première séance plénière de l'APEC. Photo : AFP/VNA

Manille (VNA) - Les dirigeants de 21 pays de la région Asie-Pacifique ont appelé le 19 novembre à renforcer la coopération mondiale dans la lutte contre le terrorisme, après ​la vague d'attentats revendiqués par le groupe Etat islamique (EI), ​le dernier jour ​du sommet du Forum de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) organisé à Manille (Philippines).

 "A la suite des attentats terroristes de Paris, de Beyrouth et de l'Airbus A321-200 russe dans le Sinaï, et d'autres encore, nous condamnons fermement tous les actes, méthodes et pratiques terroristes sous toutes leurs formes et manifestations", ont déclaré les dirigeants.

"Nous ne laisserons pas le terrorisme menacer les valeurs fondamentales de l'Humanité’’, ont-ils affirmé, estimant qu'une croissance économique saine peut contribuer à la réduction de la pauvreté, à la stabilité sociale et à la lutte contre les causes fondamentales de l'extrémisme et du terrorisme.

Les attentats terroristes ont couvert d’une ombre noire le sommet de l’APEC alors que les dirigeants mondiaux abordait la lutte contre le groupe Etat islamique. -VNA