Le ministre d'Etat japonais chargé de la politique économique et fiscale, Akira Amari. Photo : VNA
 

Tokyo (VNA) – Selon le ministre d'Etat japonais chargé de la politique économique et fiscale, Akira Amari, le Vietnam participe à l’élaboration de nouvelles règles de commerce mondial en qualité de partie à l’Accord de partenariat transpacifique (TPP).

Lors d’une conférence de presse donnée le 30 novembre dans les locaux du ministère japonais des Affaires étrangères, Akari Amari a déclaré apprécier la participation active du Vietnam au TPP, un accord plein d’ambitions. Selon lui, le TPP favorisera l’accès du textile vietnamien au marché américain. Plus généralement, il permettra au Vietnam de renforcer sa coopération avec les pays possédant des technologies avancées comme le Japon.

Le ministre d’Etat japonais a indiqué que le TPP posera de nouvelles règles et critères qui deviendront des règles mondiales. En tant que partie au TPP, le Vietnam a choisi de participer à l’élaboration de ces nouvelles règles.

Akira Amari a présenté lors de cette conférence de presse le cadre général de la politique japonaise ​au regard du TPP, ​​que le Japon compte exploiter pour redresser l’économie nationale et ​rassurer ses citoyens préoccupés par d'éventuelles conséquences négatives de celui-ci.

Les négociations du TPP ont été lancées en 2005 et achevées le 5 octobre 2015 à Atlanta ​(Etats-Unis). Il compte 12 pays partie que sont les États-Unis, le Japon, le Pérou, le Chili, le Canada, le Mexique, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Brunei, Singapour, la Malaisie et le Vietnam.

A son entrée en vigueur, ​il créera une zone de 800 millions de personnes et représentera près de 40 % du PIB mondial et 30 % du commerce international. -VNA