mardi 1 septembre 2015 - 17:04:09

La musique numérique, écoute que coûte

Imprimer

Six sites de musique numérique ont convenu de faire payer une redevance de 1.000 dôngs par téléchargement d’un fichier de musique à partir du 1er novembre prochain, faisant le pari du payant sur Internet.

Zing MP3, Nhaccuatui, Nhac.vui.vn, Socbay.com, Nghenhac.info et Go.vn ont annoncé cette décision lors d'une récente conférence dans la mégapole du Sud sur la "Musique numérique vietnamienne : situation et solutions".

En revanche, l'écoute en ligne restera gratuite. "Nous expérimenterons la perception d’une redevance durant deux mois à partir de cette date avant de faire un bilan", a déclaré Phùng Tiên Công, le directeur adjoint du groupe MV Corp.

Cette conférence a réuni des représentants du ministère de l'Information et de la Communication, de celui de la Culture, des Sports et du Tourisme, du Centre pour la protection des droits d'auteur de musique du Vietnam (CPDAM), de l'Association de l'industrie de la production musicale du Vietnam (RIAV), de sites de musique en ligne, outre des chanteurs...

Les participants ont discuté de la situation en matière de respect de leurs droits sur Internet, y compris par l’intermédiaire de nouveaux moyens de communication comme les téléphones mobiles. Ils ont envisagé les mesures adéquates permettant de lutter contre les infractions.

Le Vietnam compte actuellement 150 sites de musique en ligne fréquentés. L’écoute et le téléchargement de musique sur téléphone mobile va continuer de progresser dans les temps à venir, parce que la technologie 3G est de plus en plus populaire chez le consommateur vietnamien.

Lors de cette conférence, les représentants ont signé un accord de coopération en matière de musique numérique avec les plus grands de ces sites de musique.

Vu Manh Chu, chef du Département des droits d'auteur, fait savoir que la violation des droits d’auteurs ou dérivés sont passibles d’une amende de 500 millions à 2 milliards de dôngs.

Le même jour, le groupe MV Corp a signé avec la RIAV une convention de gestion des données sur les droits des producteurs, d'une durée de trois années. – AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres