Crédit Photo: AP

Kuala Lumpur (VNA) – La Chambre des nationalités de Malaisie a approuvé le 28 janvier un projet de loi permettant au ministre malaisien du Commerce international et de l'Industrie, Mustapha Mohamed, de signer le 4 février prochain en Nouvelle Zélande l’Accord de partenariat transpacifique (TPP).

La Chambre des représentants de ce pays a adopté le TPP ​à 127 voix ​contre 84 lors ​du scrutin organisé le 27 janvier.

Le TPP est un accord de libre-échange ambitieux. Il concerne 12 économies de la région Asie-Pacifique que sont l’Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les Etats-Unis et le Vietnam.

L’accord de principe, qui est l’aboutissement de ​négociations engagées en 2008, doit maintenant être ratifié par les parlements de chacune des parties. Il s’agit d’un des plus importants accords de libre-échange jamais signé.

Le TPP couvre une zone représentant 40 % du PIB et 30 % du commerce mondial. La création de cette zone devrait apporter un complément de 300 milliards de dollars chaque année au PIB mondial. -VNA