Bac Giang (VNA) – Le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh a demandé le 10 juin dans la province de Bac Giang (Nord) de redoubler d’efforts contre la drogue, soulignant que la situation de la criminalité liée à la drogue, et de la toxicomanie évolue toujours de manière complexe.
 
Le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh. Photo : VNA

S’adressant à un meeting en écho au Mois d’action de prévention et de lutte contre la drogue, il a demandé de renforcer la communication et l’éducation sur la lutte contre la drogue et ses méfaits auprès de la population.

Le dirigeant a enjoint aux ministères et branches d’élaborer et perfectionner les mécanismes et politiques de prévention et de lutte contre la drogue, de désintoxication des toxicomanes, et mobilisation de la population dans la lutte contre la criminalité liée à la drogue.

Malgré la découverte et la sanction stricte de nombreuses affaires de drogue, la criminalité en matière de stupéfiant ne diminue toujours pas, et la consommation de drogues chez les jeunes ​reste en hausse.

Le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, a fait savoir que le pays recense plus de 210.000 toxicomanes, dont 70% sont âgés de moins de 35 ans et 35% ont des antécédents judiciaires et de police.

Selon les chiffres du ministère de la Sécurité publique, 19.333 affaires liées à la drogue ont été découvertes en 2016, donnant lieu à l’arrestation de plus de 31.000 suspects.

Ce mois d’action est organisé chaque année dans le but de sensibiliser la population aux méfaits de la drogue, de maîtriser la progression de la toxicomanie, de réduire les contaminations par le VIH/sida, et de faire reculer ces fléaux sociaux. –VNA