Le vice-Premier ministre vietnamien, Vuong Dinh Huê (droite), et le vice-président de la JICA, Kenichi Tomiyoshi, le 16 juin, à Hanoi. Photo: NDEL

Hanoi (VNA) - Les études de la JICA servent de référence pour que le Vietnam accélère la restructuration de ses entreprises publiques et de son système bancaire commercial.

Le vice-premier ministre (PM) du Vietnam, Vuong Dinh Huê, a eu, jeudi après-midi à Hanoi, une séance de travail avec une délégation de l’Agence japonaise de Coopération internationale (JICA) conduite par son vice-président, Kenichi Tomiyoshi.

Le vice-PM Vuong Dinh Huê et le vice-président de la JICA Kenichi Tomiyoshi ont exprimé leur satisfaction devant le développement vigoureux du Partenariat stratégique approfondi Vietnam-Japon ces derniers temps, comme en témoignent les visites de hauts dirigeants et les échanges réguliers de délégations de tous les échelons.

Le vice-PM Vuong Dinh Huê a hautement apprécié les résultats des études menées par la JICA sur la restructuration des entreprises publiques et du secteur bancaire du Vietnam pour la période 2016-2020, les considérant comme une référence pour que le Vietnam puisse réaliser avec succès ses objectifs. Il a aussi plaidé pour une collaboration plus étroite entre les ministères et services concernés du Vietnam et les experts de la JICA pour accélérer la restructuration de ces secteurs au service d’un développement rapide mais durable du pays.

Vuong Dinh Huê a remercié la JICA pour ses soutiens efficaces accordés au Vietnam dans l'amélioration des infrastructures au service de l’industrialisation et de la modernisation de l’économie nationale.

Le vice-président de la JICA, Kenichi Tomioyshi, de son côté, a affirmé que son agence poursuivrait ses aides au Vietnam dans la restructuration des entreprises publiques et du secteur bancaire, dans le règlement des créances douteuses, mais aussi dans le renouvellement du modèle de croissance économique. -NDEL/VNA