jeudi 29 juin 2017 - 00:20:42

La grippe aviaire H7N9 s'approche du Vietnam

Imprimer

 

Appareil de contrôle de la température corporelle au poste frontalier de Mong Cai. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le Vietnam s'inquiète du risque de voir le virus de la grippe aviaire H7N9 revenir sur son aire, compte tenu de son évolution complexe en Chine, au Cambodge et en Europe, et dans plusieurs autres pays de la région, en ce début d'année.

Le chef du Département de la santé préventive, Tran Dac Phu a déclaré que le virus de la grippe H7N9 se propage très largement en Chine. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), entre le 6 octobre 2016 au 19 février 2017, 425 cas humains de grippe A (H7N9) ont été recensés, essentiellement dans ​les provinces limitrophes du Vietnam que sont le Yunnan, le Guangxi et le Guangdong. La plupart de ces cas résultent de contacts directs avec des volailles dans les marchés ou dans un environnement en ​relation avec des volailles malades. ​Actuellement, aucune preuve ​de transmission de cette maladie ​entre des êtres humains n'a été constatée. ​En janvier dernier, quelques foyers épidémiques ont été découverts dans la province cambodgienne de Svey Rieng, en bordure de​s provinces vietnamiennes de Long An et Tay Ninh (Sud).

Tran Dac Phu a affirmé que le Vietnam n'a recensé, pour l'instant, aucun cas de grippe aviaire A(H7N9), A(H5N8), A(H5N1) chez des êtres humains. Cependant, la grippe aviaire A(H5N1) et A(H5N6) sur les volailles a frappé trois communes dans trois provinces vietnamiennes de Bac Lieu (Sud), Nghe An (Centre) et Nam Dinh (Nord).

Selon le Département de santé préventive, l'OMS a officiellement annoncé une évolution, par mutation, de la virulence du virus A (H7N9) sur les volailles.

Pour faire face à cette situation, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a donné des directives ​d'urgence ​en matière de prévention et ​de lutte contre l'épidémie. Le ministère de la Santé a également émis le "Plan d'action de prévention et de lutte contre la grippe aviaire de type H7N9 au Vietnam".

Le secteur de la santé doit collaborer avec les secteurs concernés pour localiser les éventuels foyers, surveiller étroitement les volailles et des produits à base de volaille, ainsi que sur les êtres humains pour détecter précocement les cas de grippe aviaire, notamment dans les zones d'échanges touristiques et les zones frontalières avec la Chine.

Le vice-ministre de la Santé Nguyen Thanh Long a demandé au secteur de la santé d'examiner les scénarios de prévention et de lutte contre l'épidémie, et d'appeler la population à renforcer la prévention et la lutte contre cette maladie. En outre, il est important de poursuivre la formation des cadres, et de se doter des équipements médicaux nécessaires au service du traitement pour répondre à toutes les situations. -VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres