samedi 19 août 2017 - 02:54:48

La diplomatie vietnamienne vise un nouveau sommet

Imprimer

En 67 années de développement, la diplomatie vietnamienne est toujours allée de concert avec le pays, contribuant pour notablement aux victoires de la Nation, a affirmé le ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh dans un article consacré au 67e anniversaire de la création de la diplomatie vietnamienne (28 août).

Intitulé "La diplomatie vietnamienne vise un nouveau sommet", cet article précise que le Vietnam a noué des relations diplomatiques avec 180 des 193 pays membres de l'ONU, ainsi que des relations de commerce avec 230 pays et territoires. Il est par ailleurs membre actif de 70 organisations régionales et internationales.

Le pays possède 98 bureaux de représentation sur les cinq continents de la planète. Pour la première fois dans l'histoire de la diplomatie vietnamienne, le pays a assumé le poste de membre non permanent du Conseil de Sécurité de l'ONU durant le mandat 2008-2009, puis celui de président de l'ASEAN en 2010. Son statut et son prestige sur la scène internationale s'en sont d'autant plus élevés.

Conscients de ces contributions, le Parti et l'Etat ont attribué au secteur de la diplomatie l'Ordre de l'Etoile d'or en 1995 puis l'Ordre Hô Chi Minh en 2010.

Dans le contexte où la situation mondiale et régionale évolue rapidement et de manière complexe, la diplomatie nationale fait face à la fois à des opportunités et à des défis. L'année dernière, ce secteur a renforcé ses activités et obtenu de nombreux succès en matière de diplomatie politique, économique et culturelle, et de même en ce qui concerne les Vietnamiens vivant à l'étranger.

La diplomatie intégrale a été renforcée par la mise en oeuvre d'importantes "activités extérieures" en tous domaines, les relations avec les pays voisins, ceux de la région ainsi que les grands partenaires du pays ayant été privilégiées.

Les dirigeants du Parti, de l'Etat, du gouvernement et de l'Assemblée Nationale ont effectué des visites dans des pays en Asie-Pacifique comme la Chine, la Russie, les pays de l'ASEAN, le Japon, la République de Corée, l'Inde, mais aussi l'Amérique latine (Cuba). Le Vietnam a accueilli de nombreux chefs d'Etat et de dirigeants de gouvernement de pays amis et partenaires.

Résultat : le Vietnam a signé le 27 juin 2012 avec l'Union européenne l'Accord de partenariat et de coopération intégrale (PCA). Les relations Vietnam-Russie ont été portées à celles d'un "partenariat stratégique intégral". Le pays a établi en 2011 des relations de partenariat stratégique avec l'Allemagne, ainsi que des relations stratégiques dans l'environnement, l'énergie et la croissance verte avec le Danemark.

Désormais, le Vietnam a établi des relations de partenariat stratégique avec dix pays et continue d'approfondir ses relations avec ses autres partenaires.

Secundo, la diplomatie nationale s'est coordonnée étroitement avec les secteurs de la défense, de la sécurité, de la propagande et de la théorie, ainsi que d'autres forces extérieures afin de former un bloc solide sur le front de la défense de la souveraineté maritime et insulaire.

En 2011 et 2012, dans le contexte d'une situation en Mer Orientale évoluant défavorablement, la diplomatie s'est chargée de la tâche de conseiller les dirigeants du Parti et de l'Etat, traitant satisfactoirement les problèmes complexes, contribuant à une défense résolue de la souveraineté, de l'intégrité du territoire, de la sécurité du développement national.

L'accord sur les principes directeurs fondamentaux du règlement de la question maritime signé en octobre 2011 par le Vietnam et la Chine lors de la visite officielle à Pékin du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong a créé un cadre important pour le traitement et la résolution des problèmes.

Plus particulièrement, dix ans après la signature de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et avec la participation active et positive du Vietnam, l'ASEAN est parvenue à la signature avec la Chine de la convention sur les directives de l'exécution de la DOC et s'est accordée sur les points fondamentaux du futur Code de conduite en Mer Orientale (COC), servant de base aux négociations avec la Chine et les parties concernées afin de renforcer la coopération ainsi que de maintenir la paix et la stabilité en Mer Orientale.

Tertio, la diplomatie a valorisé les contributions actives du Vietnam dans l'édification de la Communauté de l'ASEAN, la promotion de la solidarité et de la coopération au sein de ce bloc régional, et l'exploitation du rôle central de l'ASEAN dans la structure régionale en formation.

Après ses réussites durant sa présidence en 2010 de l'ASEAN, le Vietnam a continué de se tenir aux côtés des pays assumant à leur tour cette fonction, l'Indonésie en 2011 puis le Cambodge en 2012, afin de faire progresser cette association vers une communauté.

En 2011, le Vietnam a soutenu activement les efforts de l'Indonésie, pays assumant alors la présidence, dans le règlement de nouveaux problèmes émergents pour cette association.

En 2012, le Vietnam coopère étroitement avec le Cambodge dans la promotion de la mise en oeuvre du Plan global de connectivité de l'ASEAN en vue de réduire les écarts de développement entre ses membres et de renforcer la coopération en son sein.

Après 17 années au sein de l'ASEAN, le Vietnam a présenté pour la première fois sa candidature au poste de secrétaire général de l'ASEAN pour le mandat 2013-2018. Le pays s'est efforcé de promouvoir une intégration complète au monde en matière économique, politique, de défense, de sécurité, de culture... à l'échelon sub-régional, régional comme mondial.

Quarto, la diplomatie économique affirme de plus en plus son rôle de pilier de la diplomatie intégrale. Ces dernières années, la diplomatie économique a amélioré la qualité des tâches d'information, de prévision et d'état-major pour le gouvernement dans la direction de l'économie, la maîtrise de l'inflation, le maintien et l'assurance du bien-être social, ainsi que la restructuration de l'économie en liaison avec le changement de modèle de croissance et la réalisation de trois percées stratégiques.

En même temps, la diplomatie a profité au maximum de la coopération internationale et des "ressources" à l'extérieur du pays au service du développement et du règlement des difficultés socioéconomiques du pays, a aidé activement les ministères, secteurs, localités et entreprises à promouvoir les exportations, l'investissement, le tourisme, les aides publiques au développement, et s'est coordonnée avec les secteurs concernés dans le règlement des litiges économiques et commerciaux internationaux.

Quinto, la diplomatie culturelle a contribué à élever la position du pays, à resserrer ses relations avec ses partenaires et à renforcer la compréhension de la communauté internationale sur la situation au Vietnam.

L'année dernière, la diplomatie culturelle a enregistré des acquis notables. L'UNESCO a reconnu la citadelle de la dynastie des Hô, le hat xoan (chant printanier)... en tant que patrimoines culturels de l'humanité.

Les activités diplomatiques liées aux Vietnamiens à l'étranger et la protection des citoyens ont été menées opportunément et efficacement, contribuant à protéger les intérêts légitimes des citoyens, notamment des pêcheurs et des travailleurs vietnamiens. L'application d'une Résolution du Bureau politique concernant les Vietnamiens à l'étranger qui se poursuit, leur a créé des conditions favorables pour stabiliser leur vie et de se tourner vers leur pays d'origine.

La prochaine période de développement du pays implique des tâches très importantes pour le secteur de la diplomatie. Il s'agit de continuer de renforcer l'environnement stable et pacifique au service du développement et de la défense de la souveraineté et de l'intégrité du territoire, d'élever davantage la position du pays sur la scène régionale comme internationale.

Le secteur de la diplomatie du Vietnam fera le maximum pour suivre rigoureusement la ligne extérieure et d'intégration au monde telle qu'elle a été fixée par le 11e Congrès national du Parti et la stratégie décennale de développement socioéconomique pour la période 2011-2020. - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres