dimanche 20 août 2017 - 15:08:08

La diaspora vietnamienne protestent contre les agissements illégaux de la Chine

Imprimer

La communauté des Vietnamiens de plusieurs pays - en République de Corée, Italie, Angola, Australie... - ont mené diverses activités de protestation contre l’implantation illégale par la Chine de la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou - 981 à l’intérieur de la zone économique exclusive (ZEE) et sur le plateau continental du Vietnam.

Le 18 mai, la communauté des Vietnamiens en République de Corée a organisé des meetings, des défilés avec des slogans écrits en différentes langues (vietnamien, sud-coréen, anglais et chinois) exigeant que la Chine retire immédiatement sa plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou - 981 stationnée illégalement dans les eaux vietnamiennes.

Sur la place centrale de la ville de Pusan, après la cérémonie rituelle consistant à saluer le drapeau et entonner l’hymne national, les près de 3.000 Vietnamiens - élèves, étudiants, travailleurs - et des familles vietnamo-sud-coréennes participants ont observé une minute de silence pour rendre hommage aux victimes du naufrage du navire sud-coréen SEWOL survenu le 16 avril dernier.

Le comité d’organisation a aussi envoyé des lettres de protestation en quatre langues (vietnamien, sud-coréen, anglais et chinois) au consul général de la Chine à Pusan. Lors de ce défilé, le comité d’organisation a collecté 80 millions de dôngs au soutien du Fonds "Hoang Sa et Truong Sa".

Le même jour, dans la capitale Séoul, l’Association des Vietnamiens en République de Corée, en collaboration avec l’Association des étudiants, celle des Viet kieu dans ce pays a organisé une manifestation à environ 100 m de l’ambassade de Chine avec la participation de 300 personnes. Le Comité d’organisation a aussi envoyé des lettres de protestation en anglais, en sud-coréen et en chinois à l’ambassade de Chine en ce pays pour affirmer la souveraineté du Vietnam sur les archipels de Hoang Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratly) et exiger de la Chine qu'elle retire immédiatement sa plate-forme Haiyang Shiyou – 981 de la zone maritime du Vietnam.

Dans le même temps, environ 2.000 autres Vietnamiens installés au Nord de la République de Corée ont fait le déplacement à Séoul pour se réunir à 800 m de l’ambassade de Chine et participer à un meeting. Les participants ont lu la déclaration de l’Association des Vietnamiens en Corée du Sud rédigée en vietnamien et en sud-coréen, et crié à haute voix des slogans pour protester contre les actes illégaux de la Chine et affirmer la volonté comme la détermination de protéger la souveraineté de la Patrie vietnamienne.

A Gwangju, au centre de ce pays, environ 300 autres Vietnamiens ont défilé à une centaine de mètres du consulat chinois dans cette ville pour protester contre les actes illégaux de la Chine.

En Italie, la communauté des Vietnamiens dont les élèves, étudiants et ceux en mission dans ce pays européen et des Italiens aimant le Vietnam a organisé le 18 mai un défilé devant l’ambassade de Chine à Rome pour protester contre le stationnement illégal de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou – 981 à l’intérieur de la ZEE et du plateau continental du Vietnam.

Avec des slogans, des banderoles en vietnamien, en italien et en anglais, les participants au défilé ont entonné des slogans et chansons exprimant la solidarité et l’esprit de lutte du peuple vietnamien.

Au nom de l’Association des étudiants vietnamiens en Italie, son vice-président a lu une lettre de protestation dénonçant les actes illégaux de la Chine. Cette lettre précise aussi l’emplacement de la plate-forme dans les eaux vietnamiennes et les actes provocateurs intentés par des navires, des bâtiments de guerre chinois qui ont attaqué des navires de la force de Surveillance des Ressources halieutiques, le tout violant gravement la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et la déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) signée par la Chine et l’ASEAN en 2002. De tels actes engendrent des tensions en Mer Orientale et constituent une menace à la paix.

L’Association des étudiants vietnamiens en Italie a aussi publié une déclaration condamnant les actes de la Chine et affirmant la souveraineté du Vietnam sur les deux archipels de Hoang Sa et Truong Sa, avec à l'appui des documents historiques vietnamiens et étrangers. Déclaration qui exige elle aussi que la Chine retire sa plate-forme de forage et ses équipements dont les navires, avions, et cesse de déployer des activités d’exploration et d’exploitation illégales dans la ZEE et le plateau continental du Vietnam.

Le même jour, l’Association des Vietnamiens en Angola et en Australie ont également organisé des meetings, des manifestations pour condamner les actes illégaux de la Chine dans les eaux vietnamiennes, avec la participation de nombreux Australiens.

En Angola, l’Association des Vietnamiens dans ce pays a collecté plus de 27.000 dollars pour soutenir les Garde-côtes du Vietnam dans leur mission de protection de la souveraineté maritime et insulaire du Vietnam. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres