Un cas de dengue à l'hôpital Nhi Dong 1 de Ho Chi Minh-Ville. Photo: VNA
La dengue a fait 25 morts dans l'ensemble du pays depuis le début de l’année. Une augmentation du nombre de patients a été constatée, notamment dans les provinces méridionales.                                  

Le 30 septembre, le directeur du Département de gestion des consultations et traitements médicaux du ministère de la Santé, Luong Ngoc Khue, a signé une circulaire urgente sur la prévention et la lutte contre la dengue. Il a recommandé à la population de venir immédiatement dans les établissements de santé en cas de fièvre élevée, de maux de tête, de douleurs musculaires et articulaires et d’éruption cutanée.

Le ministère de la Santé a demandé aux Comités populaires de tous échelons, en collaboration avec le secteur de la santé et les organisations concernées, d’organiser des campagnes de destruction des larves de moustiques.

Pour prévenir cette maladie, les habitants doivent prendre des mesures simples comme assurer un environnement propre aux alentours de leurs lieux d'habitation.

La dengue est l'une des plus dangereuses maladies transmises par les moustiques. Elle peut évoluer en forme grave hémorragique. La prise d'aspirine est formellement déconseillée. Il n'existe pas de traitement médicamenteux préventif.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), 2015 marque une aggravation de la dengue. Elle progresse même dans plusieurs pays développés comme Singapour, le Japon, la Malaisie. -VNA