jeudi 17 août 2017 - 22:20:49

La croissance économique s'est améliorée ce 1er semestre

Imprimer

Lors de ce premier semestre, la croissance des différents secteurs économiques s'est améliorée et l'inflation, maîtrisée avec effectivité, devrait être inférieure à celle de l'an dernier, ont estimé les membres du gouvernement lors de la réunion périodique de juin du gouvernement de jeudi.

Cette réunion en ligne qui était présidée par le Premier ministre Nguyên Tân Dung avait pour objet d'estimer la situation socioéconomique en juin et durant ce premier semestre de 2013.

Malgré les difficultés de premier semestre, la production industrielle a connu des évolutions encourageantes, le nombre de création d'entreprises a cru de 7,6 % en variation annuelle, et environ 722.500 postes de travail ont été créés.

Le Programme national cible en matière d'édification d'une Nouvelle campagne contribue à améliorer les conditions de vie en zone rurale, notamment en termes d'infrastructures socioéconomiques, de développement de la production, et de revenus de la population.

Par ailleurs, le bien-être social, la défense et l'ordre public ont été bien assurés.

Toutefois, les difficultés demeurent toujours, notamment l'instabilité de l'économie nationale, un retour imprévu de l'inflation, un accès au crédit et un règlement des créances douteuses difficiles, une augmentation du chômage et des accidents de la route, et des médiocres conditions d'existence de la population des zones montagneuses, reculées et lointaines.

Devant ces difficultés, les membres du gouvernement ont demandé à ce que l'application des mesures actuelles soit poursuivie, notamment de baisse des taux d'intérêts du crédit, d'amélioration de l'accès des entreprises aux capitaux, de lutte contre les épidémies et les calamités naturelles, de stabilisation des conditions de vie de la population après de tels phénomènes.

Dans cet esprit, M. Nguyên Tân Dung a souligné que lors du second semestre, il faudra maintenir les objectifs d'une croissance économique de 5,5 % pour toute l'année, de la maîtrise de l'inflation, et de la stabilisation de l'économie nationale.

Il a enjoint à la Banque d'Etat de continuer de baisser les taux d'intérêts du crédit, de maintenir les priorités définies pour les secteurs de l'agriculture, de l'exportation, de l'industrie auxiliaire, etc., ainsi que de veiller à contrôler le taux de change comme le marché de l'or.

Les ministères, autres secteurs et localités doivent davantage se concentrer sur les économies, le décaissement de l'investissement direct étranger et des aides publiques au développement, ainsi que la mise en oeuvre des grandes infrastructures de communication.

Le Premier ministre a insisté sur la nécessité d'ouvrir l'accès aux capitaux pour soutenir effectivement les entreprises en difficulté, du développement et de la gestion du marché, du soutien de la consommation domestique, de la lutte contre la contrefaçon et les tromperies commerciales.

Il a enfin demandé à ce que le programme d'édification d'une Nouvelle campagne soit mené à bien, et que le projet de règlement de la surcharge des hôpitaux centraux soit lancé. Enfin, toutes les mesures nécesaires doivent être prises afin de faire face aux catastrophes naturelles. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres