La conseillère d’État du Myanmar Aung San Suu Kyi effectue une visite officielle de 4 jours en Chine. Photo: EPA
 

Pékin (VNA) - La conseillère d’État du Myanmar Aung San Suu Kyi a débuté mercredi une visite officielle en Chine qui durera jusqu’à dimanche.

Aung San Suu Kyi est la première dirigeante du Myanmar à visiter la Chine depuis l'établissement du nouveau gouvernement de ce pays en mars.

Selon l’agenda, elle rencontrera le président Xi Jinping et le Premier ministre Li Keqiang pour discuter du processus de paix du Myanmar, du projet du barrage hydroélectrique de Myitsone, cofinancé par la Chine et le Myanmar mais qui a été suspendu en 2011, ainsi que de l’augmentation des échanges commerciaux et de l’investissement entre les deux pays.

Selon les officiels du ministère birman des Affaires étrangères, Mme Suu Kyi a choisi la Chine comme premier pays hors de l’ASEAN à visiter, car ce dernier partage une frontière commune de plus de 2.100 km avec le Myanmar.

Sa visite en Chine se déroule avant la 21e Conférence de paix de Panglong qui se tiendra à la fin du mois dans la capitale birmane, avec la participation des groupes ethniques armés dont ceux venus des régions frontalières sino-birmanes. Le soutien de la Chine jouera ainsi un rôle important pour le succès de cette conférence. -VNA