L'échange de vue sur la Communauté économique de l'ASEAN et ses opportunités pour les entreprises vietnamiennes. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Un échange de vue intitulé "50 ans de l'ASEAN : Communauté économique de l'ASEAN (AEC) et opportunités pour les entreprises vietnamiennes" a été organisé le 19 juillet à Hanoï par le ministère des Affaires étrangères (AE), attirant 200 délégués vietnamiens et étrangers.

Les délégués ont étudié les effets, les opportunités et les défis de l'AEC sur l'économie ​vietnamienne, les efforts du gouvernement pour surmonter les défis en provenance de l'AEC et profiter de​s opportunités qu'elle offre. Ils ont discuté de la réforme institutionnelle, de la modernisation des infrastructures, de la formation de personnel... Les débats ont aussi abordé l'encouragement de l'innovation et de​s start-up, l'amélioration de la capacité des micro, petites et moyennes entreprises.

Dans son discours d'ouverture, l'assistant du ministre des AE, Vu Quang Minh, a estimé que la naissance de l'AEC marquait un nouveau pas d'intégration des économies membres de l'entité régionale pour parvenir à l'objectif d'édifier un espace économique de l'ASEAN uni, compétitif, dynamique et créatif où l'homme est l'élément central.

Il a précisé que les entreprises devaient mieux comprendre les opportunités comme les défis qui se posent pour eux avant la création de l'AEC (il y a un an), tout en soulignant le renforcement de la communication ​à son propos. Cet échange de vue permettra à des dirigeants, chercheurs et entrepreneurs de partager leurs analyses, de proposer des initiatives et de saisir des informations pour être prêts à répondre aux exigences de l'AEC.

Estimant le rôle du Vietnam au sein de l'AEC, le vice-ministre des AE, Nguyen Quoc Dung, a souligné les liens étroits du Vietnam au sein de l'ASEAN durant ces 22 dernières années depuis son adhésion à ce bloc. Le commerce bilatéral est passé de 19 milliards de dollars en 2006 à 41,36 milliards en 2016. L'association est le deuxième partenaire commercial du Vietnam.

L'ASEAN a injecté au Vietnam 64 milliards de dollars de fonds d'investissement direct à travers des projets investis essentiellement dans l'industrie manufacturière et de fabrication.

Présent à l'échange de vue, le secrétaire général de l'ASEAN, Le Luong Minh, a salué le processus de naissance et de développement de l'association malgré les évolutions imprévues de la situation mondiale. Ce bloc a proposé de nombreuses initiatives pour le développement de la région comme l'ouverture du marché des services et des douanes, l'application des règlements sur l'origine, le renforcement des importations au sein du bloc.

Le Luong Minh a cité les défis que l'ASEAN doit surmonter, notamment les différences en termes de niveau de développement, de droit, d'institutions, de connaissances de la population et des entreprises entre les pays membres, mais aussi les inégalités, le vieillissement de la population, le piège du revenu moyen et les risques non traditionnels.

La réalité demande un grand effort du Vietnam comme de tous les pays membres de l'ASEAN, a-t-il conclu. -VNA