mercredi 28 juin 2017 - 05:24:21

La Commission centrale de contrôle incrimine plusieurs officiels de PetroVietnam

Imprimer

Hanoi (VNA) – La Commission de contrôle du Comité central du Parti a rendu jeudi 27 avril ses conclusions sur les fautes commises par  les dirigeants du Groupe du pétrole et du gaz du Vietnam (PetroVietnam) durant la période 2009-2015.

Vue de la 14e session de la Commission de contrôle du Comité central du Parti. Source : VNAh

Elle a épinglé le comité permanent du comité du Parti de PetroVietnam notamment pour les transgressions relatives aux procédures de passation des marchés publics, une direction relâchée de la gestion des capitaux et biens ayant abouti à la perte de près de 900 milliards de dôngs.

Nombre d'investissements réalisés par le groupe ont subi des pertes, dont la récupération des sommes colossales risque d’être très difficile, a-t-elle indiqué à l’issue de sa 14e session à Hanoi, ajoutant que sa participation contraire à la Loi sur les organismes de crédit au capital d’OceanBank lui a fait subir des préjudices gravissimes.

La Commission de contrôle a estimé que le membre du Bureau politique et secrétaire du comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville Dinh La Thang, ancien secrétaire du comité du Parti et ancien président du conseil des membres de PetroVietnam est tenu responsable, en tant que personne à la tête de PetroVietnam, des infractions et fautes du comité permanent du comité du Parti et du conseil des membres de PetroVietnam durant la période 2009-2011.

Elle a également mis en cause Phung Dinh Thuc, ancien secrétaire adjoint du comité du Parti, membre du conseil d’adminisatration et directeur général de PetroVietnam de 2008 à 2010, et secrétaire du comité du Parti, président du conseil des membres de septembre 2011 à juillet 2014 pour sa responsabilité, en tant que personne à la tête de PetroVietnam.

Phung Dinh Thuc est tenu responsable des infractions et fautes du comité permanent du comité du Parti durant la période 2011-2014, ainsi que des violations relatives au travail d’encadrement et du manque de responsabilité dans l’évaluation inexacte de Trinh Xuân Thanh avant son entrée au ministère de l’Industrie et du Commerce, de la négligence de l’examen des infractions commises par Nguyên Xuân Son alors dans son poste de directeur général d’OceanBank, et de la demande de nomination de ce dernier au poste de président du conseil des membres et secrétaire du comité du Parti de PetroVietnam.

Il a également pointé du doigt Dô Van Hâu, ancien secrétaire adjoint du comité du Parti et membre du conseil des membres, directeur général de PetroVietnam d’octobre 2011 à novembre 2014, comme responsable des infractions et fautes du comité permanent du comité du Parti durant cette période, y compris un manque de responsabilité dans l’évaluation inexacte de Trinh Xuân Thanh et Vu Dinh Duy et la nomination de Nguyên Xuân Son.

Ce dernier est tenu responsable des infractions et fautes du comité permanent du comité du Parti du groupe PetroVietnam, mandat 2010-2015, et qui a été arrêté pour usage abusif de ses pouvoirs dans l’exercice d’une fonction publique en causant de graves conséquences et actes volontaires contraires aux réglementations de l’Etat relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences.

Nguyên Quôc Khanh, ancient secrétaire du comité du Parti, président du conseil des membres, membre du comité permanent du comité du Parti, ancien directeur général adjoint doit lui aussi endosser la responsabilité pour les infractions et fautes du comité permanent du comité du Parti du groupe PetroVietnam, mandat 2010-2015.

La Commission de contrôle du Comité central du Parti a décidé de limoger le secrétaire du comité du Parti de PetroVietnam, mandat 2010-2015, Phung Dinh Thuc ; le secrétaire adjoint du comité du Parti de PetroVietnam, mandat 2010-2015, Dô Van Hâu, d’exclure du Parti Nguyên Xuân Son et de rappeler à l’ordre Nguyên Quôc Khanh.

Elle a demandé au Bureau politique, au Comité central du Parti d’examiner et de prendre des sanctions disciplinaires à l’égard du membre du Bureau politique et secrétaire du comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville Dinh La Thang, ancien secrétaire du comité du Parti et ancien président du conseil des membres de PetroVietnam.

La Commission de contrôle a également demandé au comité chargé des affaires du Parti du comité du Parti du ministère de l’Industrie et du Commerce de diligenter la prise des sanctions administratives vis-à-vis des personnes susmentionnées, et au comité du Parti du bloc des entreprises relevant de l’autorité central de sanctionner rapidement le comité permenent du comité du Parti du groupe PetroVietnam. – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres