Photo: internet

Hanoi (VNA) - Après le marché chinois, les grands débouchés pour le riz vietnamien sont l'Indonésie, le Ghana et Taiwan (Chine).

Selon un rapport du Ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les exportations nationales de riz en juin sont estimées à 359.000 tonnes, pour 163 millions de dollars, portant ce chiffre pour le 1er semestre à 2,69 millions de tonnes et 1,21 millions de dollars (en baisse de 9,8% en volume et de 5,9% en valeur en glissement annuel).

Le cours moyen du riz à l'exportation sur les cinq premiers mois de l'année a été de 449 dollars la tonne, soit +3,28% par rapport à la même période de 2015.

La Chine reste le premier importateur de riz du Vietnam, représentant 35,5% des exportations nationales. Plus précisément, entre janvier et mai, la Chine en a importé 803.000 tonnes pour 371,98 millions de dollars, en recul de 12,76% en volume et de 1,8% en valeur par rapport à la même période de 2015.

Les marchés qui ont diminué fortement leurs importations de riz du Vietnam sont les Philippines, la Malaisie, Singapour et Hong Kong (Chine). -CPV/VNA