Photo: VNA
Hanoi (VNA) - Dans le contexte actuel où les exportations nationales de pangasius vers les ​grands débouchés​ comme les Etats-Unis et l'UE ont connu une nette chute en 2016, la Chine est considérée comme un marché prometteur.

Ces cinq dernières années, les exportations de pangasius ​vietnamien ​en Chine sont ​passées de 24,2% à 88,7%. Rien qu’en 2016, elles ont atteint près de 305 millions de dollars, soit deux fois plus qu'en 2015.

Ces derniers mois, la demande chinoise n’a cessé de croître, notamment ​de pangasius frais. Sur ​cette base, une croissance des exportations de 30% en 2017 sur ce marché est attendue.

Sur l’ensemble de l’année 2016, les exportations nationales de pangasius ont ​dégagé 1,67 milliard de dollars​ pour une croissance de 6,6%.

Les Etats-Unis sont devenus le ​premier consommateur de pangasius ​vietnamien​ avec 387,4 millions de dollars d'importations en 2016, soit une progression de 22% en un an. Cependant, les importations de pangasius vietnamiens vers ce marché rencontrent de plus en plus d​'obstacles ​en raison de l’application de taxes anti-dumping sur les produits aquatiques vietnamiens. Actuellement, seule​s quatre sociétés vietnamiennes en sont exempt​ées.

L’Union européenne (UE) est le 3e importateur avec 261,1 millions de dollars, soit un ​recul de 8,4%. ​C'est la 3e année consécutive de baisse des exportations nationales de ces produits en UE.

En 2017, la filière du pangasius ​a pour objectif un chiffre d’affaires à l’export de 1,7 milliard de dollars pour une croissance annuelle de 10%. En plus des deux marchés traditionnels ​précités, l’Asie, notamment l’A​SEAN et la Chine, ​sont les marchés cibles de 2017. -VNA