Des responsables indonésiens et chinois à la cérémonie de signature de l'accord sur l'établissement d'une coentreprise des deux parties. Crédit photo: Xinhua

Des responsables de consortiums chinois et indonésiens viennent de signer un accord sur la création d'une ​coentreprise pour construire une voie ferrée à grande vitesse reliant Jakarta à Bandung, ​chef-lieu de la province de Java occidental.

Cet accord a été conclu par le président de PT Pillar Sinergi BUMN Indonesia (PSBI), Sahala Lumban Gaol, et Yang Zhongmin, président de la compagnie China Railway International (CRI).

La partie indonésienne, qui comprend quatre sociétés publiques indonésiennes, détiendra 60% des parts de la coentreprise, la partie chinoise le reste.

Ce chemin de fer de 150 km comptera six stations. Le train pourra circuler à une vitesse de 200 à 250 km/h.

Le projet représente un investissement de 5,5 milliards de dollars, dont 75% provenant de prêt de la Banque de développement chinois, le solde financé par le CRI et l’association des sociétés publiques indonésiennes. Le projet sera mis en chantier en 2016 et est prévu d'être opérationnel en 2019.

"Il s'agit ​du plus grand projet chinois à l'étranger en termes d'investissements. Cette liaison ferroviaire sera ​construite ​grâce à des technologies chinoises", a noté l’ambassadeur chinois en Indonésie Xie Feng, présent à la cérémonie de signature. 

Répondant à la presse, Yang Zhongmin a ​estimé que ​la voie ferrée ​créerait des conditions favorables aux passagers et de  nombreux emplois pour la population locale, contribuant au développement économique. –VNA