Hanoi (VNA) - Des experts nationaux et internationaux se sont rassemblés lors d'un atelier organisé le 5 décembre à Hanoi par la Banque mondiale (BM) pour chercher à identifier les marques agricoles vietnamiennes sur le marché international.

Sergiy Zorya, expert de la BM, a déclaré que le Vietnam a ​connu un ralentissement de sa croissance agricole, et l'a attribué aux impacts du changement climatique et des exportations de produits agricoles bruts.

Selon la BM, le secteur agricole du Vietnam est confronté ​à des défis. Photo: Internet

Le Vietnam ​souhaite développer des labels commerciaux de produits agricoles pour créer plus d'emplois et d'augmenter les revenus des paysans, a-t-il dit, suggérant au ​pays de réduire ses coûts de production et d'améliorer les valeurs de ses produits.

Il a souligné la formation d'une chaîne d'approvisionnement entre  agriculteurs, entreprises, Etat et banques pour le développement de l'agriculture ​nationale.

Il a également mis l'accent sur la nécessité d'appliquer ​des technologies respectueuses de l'environnement dans la riziculture et a appelé à une coordination plus étroite avec les ambassades du Vietnam à l’étranger pour promouvoir les produits agricoles sur le marché étranger.

Les participants ont discuté de mesures visant à renforcer la compétitivité du secteur, comme l'investissement dans la chaîne d'offre et ​de demande, le développement du marché des semences, l'expansion des terres agricoles, en particulier la culture à grande échelle et la sécurité sanitaire des aliments.

Selon la BM, la croissance agricole annuelle du Vietnam ​a ​chuté à 2,6% ​au cours de la période 2008-2013, contre 4,5% en 1994-2000 et 3,3% en 2001-2007.

Le Vietnam devrait ​revoir l'utilisation des terres agricoles en ​remplaçant les zones de riziculture touchées par l​'intrusion saline ​en zones d'aquaculture ou d'autres cultures plus résistantes à ce phénomène. - VNA