jeudi 17 août 2017 - 00:45:50

La Banque d'État assure la liquidité des organismes bancaires

Imprimer

Fin mai 2014, le volume de liquidités au sein du système bancaire national était stable, suffisant à répondre aux besoins des entreprises comme des particuliers, a indiqué la Banque d’État du Vietnam (BEV).

Lors de ces cinq premiers mois de l'année, la BEV a veillé à maintenir une bonne gouvernance des outils monétaires pour mieux contrôler et assurer la liquidité au sein du système bancaire et pour stabiliser le marché des devises et de l’or. La Banque centrale suit attentivement les évolutions afin de pouvoir prendre, le cas échéant, toutes mesures d’intervention pour stabiliser le marché monétaire, des changes et de l’or.


Cette année, une croissance du crédit de 12% à 14% est ciblée

Fin mai, la mobilisation de l’épargne au Vietnam a augmenté de 4,2% par rapport à fin 2013, et la croissance du crédit s’établissait à 1,31%, selon Nguyên Thi Hông, directrice du Département des politiques monétaires de la Banque d’État du Vietnam.

Une possible croissance annuelle du crédit de 12% à 14%

Fin mai, le plafonnement des taux d’intérêt pour la mobilisation de l’épargne en dông vietnamien a baissé d’entre 0,5% et 1,5% par rapport à fin décembre 2013, et celui des taux de crédit dans les secteurs prioritaires, de 1% sur la même période.

Lors du point presse périodique, fin mai, de la BEV, Nguyên Thi Hông a affirmé que la croissance du crédit avait repris depuis mars dernier. Fin avril, elle était de l’ordre de 1%, soit un taux similaire à celui d’avril 2013. De la sorte, l’objectif annuel de croissance du crédit de 12% à 14% serait réalisable.



D'après Nguyên Thi Hông, atteindre l’objectif national précité implique une application souple des objectifs catégoriels de taux pour chaque banque, en tenant compte de leur situation financière et de leurs liquidités pouvant être employées pour accorder des prêts. La BEV a confirmé que la fourniture de crédits concernait d’abord les secteurs prioritaires définis par le gouvernement, c'est-à-dire les industries auxiliaires, les entreprises exportatrices, des hautes technologies et du secteur agricole.

Assurer la stabilité du marché des changes et de l'or

Vers la mi-mai, le prix de l’or au Vietnam a connu une forte augmentation pour atteindre près de 2 millions de dôngs le tael. Conséquence, l’investissement, mais aussi la spéculation sur le métal jaune, ont crû. L’évolution du cours dans le pays est due à des facteurs psychologiques liés à la situation instable en Mer Orientale. Elle a entraîné une spéculation et donc de fortes hausses du prix. La BEV est prête à intervenir en cas d’urgence afin d’assurer la stabilité du marché de l’or dans le pays.

Toujours mi-mai, le taux de change entre le dollar américain et le dông vietnamien a connu les plus fortes évolutions depuis le début de l’année, en raison, entre autres, des tensions en Mer Orientale. Selon les informations des banques, les besoins en devises des entreprises n’ont pas brutalement changé. Quant aux particuliers, leurs besoins ont augmenté pour des raisons essentiellement psychologiques.

La BEV est prête à vendre des devises pour stabiliser le marché, et toutes les spéculations seront sévèrement sanctionnées. La BEV interviendra immédiatement en cas de nécessité pour assurer la liquidité au sein du système bancaire et emploiera tous les outils de gestion monétaire pour stabiliser le taux de change, a précisé Nguyên Thi Hông. Cette année, la BEV est déterminée à maintenir la variation des taux de change d'entre 1% et 2%. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres