La Banque asiatique de développement (BAD) et la Banque d'Etat du Vietnam ont signé jeudi un accord de prêt de 500 millions de dollars pour le projet de construction de la 2e ligne de métro de Hô Chi Minh-Ville.

Le projet de la 2e ligne de métro, reliant Ben Thanh à Tham Luong (Ho Chi Minh-Ville) via 14 stations sur près de 20 km, comprend deux phases.

La première phase - le tronçon de plus de 11 km entre le marché de Bên Thanh-Tham Luong avec 11 stations - représente un coût de 1.374,5 millions de dollars. Il est financé à hauteur de 540 millions par la BAD, de 313 millions par la banque allemande KfW, de 195 millions par la Banque d'investissement européen (EIB), et de 326,5 millions par le fonds de contrepartie.

La seconde phase concerne les tronçons reliant le marché de Bên Thanh à Thu Thiêm et la station de Tham Luong (12e arrondissement) à celle de Tây Ninh.

Ce projet bénéficie également d'un financement du Fonds des technologies propres, lequel est destiné à mettre en oeuvre le programme de transport urbain durable. Selon les prévisions, cette ligne de métro entrera en service en 2016.

Lors de la cérémonie de signature, le gouverneur de la Banque d'Etat du Vietnam, Nguyên Van Binh, a hautement apprécié l'aide de la BAD pour le développement de la circulation dans l'intra-muros de Hô Chi Minh-Ville.

Le directeur national de la BAD au Vietnam, Tomayuki Kimura, a pour sa part estimé que ce projet contribuerait non seulement à diminuer considérablement les embouteuillages et autres accidents de la circulation, mais encore à promouvoir l'utilisation des moyens de transport propres ne rejetant que très peu de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. - VNA