Jakarta (VNA) – La Banque asiatique de développement (BAD) a approuvé un prêt de 600 millions de dollars pour soutenir le programme d’amélioration de l’irrigation de l’Indonésie, aidant le pays à atteindre la sécurité alimentaire.

La Banque asiatique de développement
​prête 600 millions de dollars pour soutenir l’amélioration des systèmes d’irrigation dans 74 districts en Indonésie. Photo : BAD

Le programme de développement participatif intégré et de gestion de l’irrigation financera le programme d’amélioration de l’irrigation de l’Indonésie dans 74 districts du pays, destiné à renforcer la sécurité alimentaire et à réduire la pauvreté dans les zones rurales.

Le soutien de l’institution basée à Manille se concentrera sur l’amélioration de la performance du du système d’irrigation, de l’entretien, et d’approvisionnement en eau aux agriculteurs.

“Le programme aidera les agriculteurs dans ces districts en améliorant leur distribution de l’eau aux fermes”, a déclaré Eric Quincieu, un spécialiste des ressources en eau de la BAD.

“L’objectif est d’améliorer les revenus et les moyens d’existence des communautés rurales, ainsi que pour aider l’Indonésie à réussir une agriculture irriguée plus durable et productive”, a-t-il indiqué.

Malgré des tendances positives pour l’agriculture indonésienne, le pays expérimente encore l’augmentation des importations alimentaires, des prix intérieurs élevés des produits alimentaires et des pénuries alimentaires sporadiques.

Cette situation s’explique par une disponibilité erratique de l’eau pour l’agriculture irriguée dans de nombreuses régions et les effets du changement climatique qui compliquent les efforts du pays pour augmenter la production alimentaire.

Le ministère indonésien des Travaux publics et du Logement a estimé qu’en 2014, 55% des systèmes d’irrigation du pays fonctionnaient à pleine capacité, ce qui limite les rendements et réduit l’intensité des cultures.

Le soutien de la BAD se concentrera sur l’amélioration de la performance des systèmes d’irrigation dans les districts cibles et le renforcement de la gestion de l’irrigation. Une assistance sera également  fournie pour augmenter la participation des agriculteurs, ce qui contribuera à améliorer la distribution de l’eau.

Pour assurer la durabilité, le programme aidera à améliorer la gestion des biens, la budgétisation, les mesures de résilience climatique pour améliorer la prestation des services d’irrigation, y compris les services de gestion de l’eau. – VNA