Logo de la Banque asiatique de développement. Photo: internet
 

Phnom Penh (VNA) – La Banque asiatique de développement (BAD) a décidé d’accorder au Cambodge un prêt de 30 millions de dollars pour améliorer l’efficacité des services publics de ce pays.

Ce prêt est affecté à la mise en œuvre de la 3e phase du programme de renforcement de la gestion des finances publiques (SPFMP), lequel est divisé en quatre phases, sous l’égide du gouvernement royal cambodgien.

Le programme permettra d'élever l'efficacité des services publics au Cambodge, dont les services pour les pauvres et autres personnes vulnérables, en maîtrisant les dépenses publiques et en liant le budget aux politiques gouvernementales de développement, a indiqué le directeur de la BAD au Cambodge, Samiuela Tukuafu.

Ce nouveau prêt contribuera également à renforcer le soutien que la BAD accorde au ministère cambodgien de l’Economie et des Finances, à l'Autorité nationale d'audit, et au ministère de l'Education, de la Jeunesse et des Sports, au ministère du Travail et de la Formation professionnelle, et au ministère des Travaux publics et des Transports.

Ces dernières années, la BAD ainsi que la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international sont devenus de grands partenaires de développement du gouvernement cambodgien. La BAD a contribué considérablement aux acquis socioéconomiques du Cambodge. Cette institution compte ​accorder​ près de 880 millions de dollars aux projets de développement socioéconomique de ce pays pour la période 2016-2018. –VNA