Le pont Tran Thi Ly à Da Nang. Photo: VNA

Bangkok (VNA) - La Banque d'Asie pour le développement (BAD) accordera un crédit de 100 millions de dollars pour moderniser une section de 66,4 km de l'axe routier reliant les villes d'Eindu et de Kawkareik dans l’État de Kayin (Myanmar), la partie restante du projet du Couloir économique Est-Ouest de la sous-région du Mékong (GMS).

L'achèvement de cette section du Couloir Est-Ouest contribuera à relier la ville de Da Nang (Centre, Vietnam) et les deux centres économiques birmans de Mawlamyine et de Yangon.

Il permettra également de créer de nouvelles opportunités économiques et de renforcer la croissance du Myanmar.

Le​s travaux, qui s'étaleront ​sur trois ans à partir de 2016, devraient être achevés en septembre 2019.

Le Couloir économique Est-Ouest (CEEO) est un axe de communication terrestre, créé à l'initiative de la Conférence des ministres des pays de la sous-région du Mékong, tenue en 1998 à Manille (Philippines), et qui a pour objectif de promouvoir le développement et l'intégration économique des quatre pays qu'il traverse : le Vietnam, le Laos, la Thaïlande et la Myanmar. La plus grande partie du trajet est devenue opérationnelle le 12 décembre 2006, reliant les deux faces maritimes de la péninsule indochinoise.

Le CEEO est basé sur un axe routier ramifié de 1.450 km qui traverse 13 provinces de ces quatre pays. D'ouest en est, il débute au Myanmar (au port de Moulmein), traverse sept provinces thaïlandaises (Tak, Sukhotai, Phitsanulok, Phetchabun, Khon Kaen, Kalasin et Mukdahan), entre au Laos par le Second pont de l'amitié lao-thaïlandaise, traverse la province de Savannakhet pour arriver au Vietnam, où il parcourt trois provinces, Quang Tri, Thua Thiên-Hue, pour finir à Da Nang. -VNA