Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh (droite) et le ministre malaisien des Affaires étrangères Anifah Aman. Photo: VNA

Hanoï, 27 juillet (VNA) -  Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh et le ministre malaisien des Affaires étrangères Anifah Aman, en visite officielle au Vietnam, ont co-présidé jeudi 27 juillet à Hanoi la 5e réunion du Comité de coopération économique, scientifique et technique Vietnam - Malaisie. 

Les deux dirigeants se sont réjouis du développement fructueux du partenariat stratégique Vietnam-Malaisie. Les deux parties ont partagé la même vision commune sur la coopération interrégionnale et le maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et du développement.

Ils ont convenu de maintenir les échanges des délégations de tous niveaux, de resserrer les relations entre les deux Etats, les deux gouvernements, les deux organes législatifs comme les deux peuples vietnamiens et malaisiens, d’améliorer l’efficacité de la coopération bilatérale, notamment entre les Partis au pouvoir. 
Les deux parties ont tenu en haute estime l’efficacité de la coopération économique bilatérale. La Malaisie est le 7e partenaire commercial et investisseur étranger du Vietnam. Le commerce bilatéral s’est chiffré à 8,4 milliards de dollars en 2016. Le pays a investi au Vietnam en mai 2017 environ 12 milliards de dollars.

Le Vietnam et la Malaisie ont décidé d’accélérer les activités de promotion du commerce et de l’investissement et de renforcer les échanges de marchandises. La Malaisie s’est engagée à soutenir les producteurs vietnamiens pour sortir des produits agricoles et aquatiques répondant aux exigences du marché malaisien.

Les dirigeants ont notamment plaidé pour la recherche d’opportunités de coopération dans le secteur pétrolier entre le Groupe nationale gazo-pétrolier du Vietnam et le géant malaisien Petronas.
Concernant la sécurité et la défense, Pham Binh Minh et Anifah Aman ont décidé d’accélérer les négociations en vue de la signature de plusieurs accords de collaboration concernant la traite humaine, l’extradition ainsi que le transfert des personnes condamnées. Ces accords permettraient de perfectionner le cadre juridique dans la prévention et la lutte contre la criminalité.

A propos de la question de la mer, Pham Binh Minh a salué le règlement par la Malaisie de la question des pêcheurs et de bateaux de pêche du Vietnam sur la base des relations d’amitié entre les deux pays ainsi que l’assistance accordée par la Malaisie aux pêcheurs sinistrés vietnamiens.

Anifah Aman ont affirmé que les organes concernés de Malaisie continuaient d’accélérer les activités comme le partage d’informations, la lutte contre la piraterie, la recherche et le sauvetage avec le Vietnam. La Malaisie examine l’établissement du téléphone rouge et la réalisation des patrouilles communes entre les deux marines, effectue les négociations pour la signature d’un accord de coopération avec la Garde-côte du Vietnam.

Les deux dirigeants se sont engagés à mettre en œuvre l’Accord de travail signé en 2015. La Malaisie a affirmé étudier la demande du Vietnam d’envoyer davantage ses travailleurs en Malaisie et prêter attention aux droits et intérêts légitimes des Vietnamiens dans ce pays.

Les deux parties ont affirmé leur volonté de se soutenir lors des forums régionaux et internationaux, dont l’ASEAN et l’ONU, dans le but de valoriser le rôle central de l’ASEAN dans la structure de sécurité  de la région. Elles se sont également engagées à agir ensemble pour la paix, la sécurité, la stabilité ainsi que la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale.  Par ailleurs, elles ont appelé les parties concernées à faire preuve de retenue, à ne pas recourir à la force ni à menacer d’y recourir. Selon les deux dirigeants, les conflits devront être réglés par la voie pacifique sur la base du droit international, commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC). Le respect de cette déclaration devrait par ailleurs déboucher rapidement à un Code de conduite en Mer Orientale.

Enfin, Pham Binh Minh et Anifah Aman ont signé un procès-verbal de cette réunion et décidé d’organiser la 6e réunion en 2019 en Malaisie. -VNA