lundi 21 août 2017 - 23:04:57

Jugement de personnes pour activités anti-étatiques

Imprimer

Le Tribunal populaire de la province de Ben Tre (Sud) a jugé lundi en première instance sept personnes accusées de "Activités subversives contre l'administration du peuple" selon la clause 2, l'article 79 du Code pénal.

Tran Thi Thuy, Pham Van Thong, Duong Kim Khai et Cao Van Tinh ont respectivement été condamnés à huit, sept, six et cinq ans de prison assortie de cinq années d'assignation à résidence après leur libération.

Pham Ngoc Hoa, Nguyen Thanh Tam et Nguyen Chi Thanh ont été condamnés chacun à une peine de deux ans de prison assortie de trois années d'assignation à résidence.

Selon l'acte d'accusation du Parquet populaire de Ben Tre, entre août 2009 et avril 2010, ces accusés ont été embringués par l'organisation réactionnaire "Viet Tan" (soi-disant "Parti pour la réforme du Vietnam") en Thaïlande et au Cambodge pour participer à des formations et s'informer des principes directeurs, des objectifs et du plan d'action pour renverser les autorités populaires par les méthodes "évolution pacifique" et "non-violence".

Ces personnes (sauf Pham Van Thong) ont volontairement adhéré à cette organisation réactionnaire et ont reçu des missions, de l'argent, des documents de Viet Tan, puis sont rentrés au pays pour mener leurs activités subversives.

Ils ont formé l'"Association des Vietnamiens pour l'amitié et l'entraide mutuelle", gardé et diffusé des documents aux contenus résolument anti-étatiques.

Ils ont profité du droit de liberté et de démocratie, du manque de connaissances de certaines personnes pour encourager et organiser des manifestations, perturber l'ordre social dans le but de s'opposer à l'Etat et le saboter. Ces actes, très dangereux, ont porté atteinte à la sécurité nationale et aux intérêts de la nation.

Lors du procès, les accusés ont tous reconnu les faits. -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres