Photo d'illustration. Sourve: Internet

Lors des 7 premiers mois de l’année, l'industrie du textile du Vietnam s’est classée au 2e rang en termes de réception d’IDE avec plus 1,12 milliard de dollars.

Les économistes ont souligné que de nombreux investisseurs ​s'intéressent à ce secteur qui bénéfice de grands avantages ​en termes d'export vers l'Union européenne  (UE), les États-Unis, le Japon et la République de Corée, en raison de la signature d’accords commerciaux bilatéraux comme multilatéraux dont l'accord de partenariat transpacifique (TPP).

Selon le département de l’Investissement étranger, du ministère du Plan et de l’Investissement, ​sur les 5,85 milliards de dollars d'investissement total ​reçu par le pays pendant ces 7 mois, le textile représente plus d’un milliard avec, notamment, 3 grands projets, le premier, turc, de production et de transformation de fibres d’entreprises à Dong Nai, de 660 millions, le deuxième, taïwanais, de fabrication de produits industriels auxiliaires pour le textile et l'habillement de la Sarl Polytex Far Eastern à Binh Duong, de 274 millions, et le dernier, hongkongais, d'usine de fibres et de tissus colorés Lu Thai à Tay Ninh, de 160,8 millions.

Avec 8 accords de libre-échange (ALE) conclus ou en cours de négociation avec de grandes puissances économiques mondiales – Etats-Unis, Japon, République de Corée et Union européenne, le Vietnam est devenu encore plus attractif auprès des investisseurs étrangers de ce secteur.

Lors d’un forum sur le textile le 26 juin dernier, les experts étrangers ont affirmé qu’en raison des ALE, le textile vietnamien est particulièrement attrayant pour les investisseurs américains et européens.  

Selon  Mme Julia K. Hughes, présidente de l'Association de l'industrie de la mode américaine (USFIA), le Vietnam est considéré comme le pays ayant le plus d’avantages  au sein du TPP avec le bas coût de sa main-d'œuvre et sa production à grande échelle ​et ses capacités d’export, seulement après la Chine, l'Inde, le Bangladesh et le Brésil.

Les taxes imposées sur les produits du textile du Vietnam aux États-Unis, au Japon, en UE seront ​supprimées, et le textile vietnamien n’aura pas de concurrence en termes de prix.

Selon le département de la promotion du commerce du ministère de l’Investissement et du Plan, une fois l’ALE Vietnam-UE en vigueur, les exportations vietnamiennes de textile ​dans l'union connaîtront une croissance de 50 % la première année et de 20 %  les années suivantes. Si le TPP est ​signé, les produits ​vietnamiens exportés aux Etats-Unis et en UE bénéficieront également d’une suppression de droits de douanes. -CPV/VNA