lundi 26 juin 2017 - 07:06:02

Interpellations sur l'investissement public

Imprimer

Le ministre du Plan et de l'Investissement, Nguyen Chi Dung. Photo : VNA

Hanoï (VNA) – Dans le cadre des interpellations de la 3e session de la XIVe législature de l’Assemblée nationale, le ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyen Chi Dung, a répondu jeudi matin à de nombreuses questions sur l’investissement public, la réalisation de projets d’importance nationale et sur plusieurs autres points. 

S’agissant de la loi sur l’investissement public en vigueur depuis deux ans, le ministre Nguyen Chi Dung a affirmé que ​ce texte avait des effets positifs, dont l’accélération de nombreux projets destinés à améliorer l’environnement d'affaires. Cependant, plusieurs députés ont constaté que la loi et d’autres textes, notamment des arrêtés, ne favorisaient pas le recours au partenariat public-privé et posait diverses difficultés aux localités. Le ministre a annoncé que son ministère étudiait des propositions en vue d'une modification de la loi.                                                  

Concernant les mesures pour mobiliser l'investissement privé et étranger, le ministre a ​souligné la nécessité de garantir un environnement économique stable et la liberté d’entreprendre du citoyen dans tous les secteurs qui ne sont pas interdits par la loi. Il est également nécessaire d’améliorer les textes et les infrastructures, ​et de simplifier les formalités. Le ministre a insisté en outre sur l’importance de privilégier l'investissement étranger dans les secteurs permettant d’économiser des ressources naturelles et de l’énergie. 

En suite des réponses du ministre Nguyen Chi Dung, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue a donné des explications supplémentaires aux députés sur différents problèmes. Il a admis que le décaissement de l'investissement public était encore lent, bien que le rythme en 2016 et lors de ces cinq premiers mois ​se soit élevé. « Que la raison en soit objective ou subjective, où que ce phénomène ​soit constaté, la responsabilité en revient au gouvernement. Le gouvernement assume sa responsabilité devant l’Assemblée nationale et s’engage à faire mieux dans les temps à venir », a-t-il déclaré. 

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue. Photo : VNA

Le Premier ministre ​a également demandé aux ministères, aux secteurs et aux localités de continuer de prendre des arrêtés et des circulaires sur l’investissement privé, les adjudications de marché ​de construction, le renforcement de la répartition ​des tâches avec les localités, l’intensification de la discipline et de l’ordre, l’amélioration de la responsabilité des chefs des organes et des fonctionnaires, ainsi que de la moralité des cadres, a affirmé le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê.

Ce dernier a annoncé que le Premier ministre ont également ​donné des instructions pour le renforcement des inspections, des contrôles et des audits, des sanctions disciplinaires à l'encontre des cadres d’état-major qui provoquent ​des lenteurs ou des retards dans le décaissement des fonds ou auteurs d'actes illégaux dans l’utilisation des fonds publics.

Lors de la séance d’interpellation, le ministre du Transport et des Communications Truong Quang Nghia a répondu aux questions des députés sur les investissements dans des routes nationales et les adjudications de marché réalisé selon convention BOT ( Bâtir-Opérer-Transférer.

Concernant le projet de route transnationale, le ministre Truong Quang Duoc a ​indiqué que, selon les prévisions du partenaire japonais, le coût sera d'environ 9,5 millions de dollars par kilomètre.

Sur les adjudications BOT, le ministre Truong Quang Nghia a affirmé ​qu'il s'agissait d'une ​modalité conforme à la résolution du CC du PCV. Par ailleurs, pour la période 2011-2015, 171.000 milliards de dôngs ont été mobilisés.

En conclusion de la séance d’interpellations du ministère du Plan et de l’Investissement, la présidente de l’AN Nguyên Thi Kim Ngân a reconnu les résultats obtenus ces derniers temps, mais a indiqué les points à ré​gler dont la ventilation trop lente des fonds d’investissement de moyen terme, et des formalités d’investissement encore trop complexe.

Mme Nguyên Thi Kim Ngân a demandé au gouvernement, au ministre du Plan et de l’Investissement, et à d’autres ministres, de recevoir les opinions des députés, d'avancer les mesures propres à résoudre les problèmes relevés, ainsi qu'à assurer la simplification des formalités et le le rythme de projets…

En 2017, les ministères et secteurs ​mettent en oeuvre plusieurs mesures pour faire du développement du secteur économique privé une force motrice importante de l’économie nationale, ​conformément aux options du Parti et de l’Etat.

Les organes doivent continuer de multiplier les formes d’investissement pour mobiliser davantage de capitaux dans le secteur privé et à l'étranger, utiliser plus efficacement les capitaux issus des aides publiques au développement et des obligations gouvernementales émises.

Le gouvernement, le ministère du Plan et de l’Investissement et des ministères concernés doivent perfectionner ​le cadre juridique ​du développement d'un marché de fonds, intensifier les réformes administratives, renforcer les inspection et les contrôles sur le respect de la loi sur l’investissement public, et lutter contre l​es pertes dans la réalisation des investissements publics, a souligné la présidente de l’AN Nguyên Thi Kim Ngân. - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres