Le Premier ministre Nguyen Tan Dung lors des interpellations du matin du 18 novembre. Photo : VNA

Hanoi (VNA) – Mercredi matin, dans le cadre des interpellations de la 10e session de l’Assemblée nationale, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a présenté un rapport sur différents problèmes et répondu aux questions de députés.

Le chef du gouvernement a donné des explications sur la situation socio-économique nationale, le développement de l’économie de marché à orientation socialiste, l’application de l’Agenda 2030 pour le développement durable, l’Accord de partenariat transpacifique (TPP), etc.

Concernant la situation socio-économique nationale, Nguyen Tan Dung a affirmé que les objectifs déjà fixés pour cette année seraient probablement atteints, dont une croissance de 6,5%. En effet, l’économie nationale demeure stable. Le taux d'inflation de janvier à novembre est estimé à 0,6-0,8%. Les exportations ont atteint 149 milliards de dollars, soit une hausse de 8,5% sur un an. Le décaissement des investissements directs étrangers s'est chiffré à 13,2 milliards de dollars (+17,9%). La production industrielle, notamment des industries manufacturières, a fortement augmenté. Environ 7 millions de touristes étrangers se sont rendus au Vietnam depuis janvier. Près de 87.000 entreprises ont été fondées. Le bien-être social a été assuré et environ 1,5 million d’emplois ont été créés (+2,8%).

En matière de développement de l’économie de marché à orientation socialiste, le Premier ministre a présenté aux députés plusieurs mesures prises par le gouvernement, dont l’ouverture du marché en parallèle à l’amélioration de la productivité du travail et de la gestion publique. Il est également important d’appliquer le mécanisme du marché pour définir les prix des marchandises et des services. Pour les produits de première nécessité et les services publics, il faut un processus approprié et transparent et des assistances aux personnes vulnérables.

Rappelant les 17 objectifs de l’Agenda 2030 pour le développement durable, Nguyen Tan Dung a affirmé que le Vietnam ferait de son mieux pour l’appliquer. Selon lui, le gouvernement élaborera un plan directeur pour les 15 prochaines années, ainsi que des plans quinquenaux et annuels. Parallèlement à la valorisation de la force et des ressources intrinsèques, il est nécessaire de renforcer la coopération avec la communauté internationale.

Le Premier ministre a ensuite analysé les avantages de l’indice de pauvreté multidimensionnelle pour une réduction durable de la pauvreté au Vietnam. Avec cette nouvelle méthode qui ​établit ​le seuil de pauvreté ​à 700.000 dôngs (30,4 dollars) par personne et par mois en zones rurales et à 900.000 dôngs (39,1 dollars) en zones urbaines, le taux de pauvreté actuel est estimé à 12%. En 2016, le budget destiné à l’assistance des personnes démunies augmentera de 15.000 milliards de dôngs (652 millions de dollars) par rapport à cette année. Le gouvernement poursuivra les privilèges en faveur des ethnies minoritaires et prendra diverses politiques pour protéger et développer les forêts.

Sur la question de l’emploi dans le cadre de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP), Nguyen Tan Dung a souligné que la tenue des engagements dans ce cadre doit se faire par la poursuite de l’application des règles de l’Organisation internationale du Travail (OIT) dont le Vietnam est membre. Cela n’aura aucune influence négative sur la Confédération générale du Travail du Vietnam (CGTV).

En ce qui concerne la Mer Orientale, le chef du gouvernement a réaffirmé la volonté de garantir l’indépendance et la souveraineté nationale en respectant la Constitution et les lois du Vietnam, la Charte de l’ONU, le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, ainsi que les engagements régionaux tels que la Déclaration ASEAN-Chine sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC).

Les interpellations du matin du 18 novembre ont été retransmises en direct sur la Télévision et la Radio nationales. -VNA