La police de Ha Tinh a décidé ​d'ouvrir ​une instruction ​pour violation de la règlementation sur la gestion des déchets nocifs au chef-lieu de Ky Anh. Photo: VNA

Ha Tinh (VNA) - La police de la province de Ha Tinh (Centre), a décidé le 2 août ​d'ouvrir une instruction pour violation de la règlementation sur la gestion des déchets nocifs au chef-lieu de Ky Anh.

Le colonel Tran Dinh Quang, directeur adjoint de la police provinciale, a déclaré que la compagnie par actions de gestion de l’environnement du chef-lieu de Ky Anh a signé un contrat illégal de transport et d'enfouissement de déchets avec la Sarl de sidérurgie Hung Nghiep Formosa Ha Tinh.

Il a souligné que la compagnie par actions de gestion de l’environnement du chef-lieu de Ky Anh n'a pas pour objet, ni d'autorisation pour le traitement des déchets industriels.

Le traitement des boues nocives et le transport des déchets industriels de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiep Formosa Ha Tinh par cette compagnie viole la loi sur la protection de l’environnement, a ​souligné le colonel Tran Dinh Quang.

En juillet 2016, les organes compétents de Ha Tinh ont trouvé ​une zone d’enfouissement en pleine nature créée par la compagnie par actions de gestion de l’environnement pour les déchets de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiep Formosa Ha Tinh, dans les quartiers de Ky Trinh et de Song Tri du chef-lieu de Ky Anh.

Immédiatement, un groupe de travail qui a été mis en place par les autorités locales, le 11 juillet, pour effectuer de contrôles qui ont confirmé que la compagnie par actions de la gestion de l’environnement avait enterré un total de 390,72 tonnes de déchets dans ces deux quartiers.

Le 13 juillet, le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a collaboré avec les organes compétents de la province de Ha Tinh pour recueillir tous les déchets déversés qui ont été transportés dans un entrepôt de l’Eurl de traitement des déchets industriels de Ha Tinh.

Après avoir analysé une trentaine d’échantillons de boue, de sol et d'eau, le ministère a annoncé que la boue contena​it ​un taux de cyanure supérieur aux limites autorisées. Cependant, les eaux souterraines et autres sources d’eau ne sont pas polluées, a indiqué le ministère.

A​vec l'ouverture d'une information sur les violations de la réglementation sur la gestion des déchets nocifs au chef-lieu de Ky Anh, la police de Ha Tinh pourra établir les personnes impliquées et les responsabilités des organisations dans cette affaire. -VNA