Cérémonie de signature de la convention de coopération entre la VMA et l'AMS. Photo: thoibao.today

Hanoï (VNA) - L’Association du macadamia du Vietnam (VMA) et la Société australienne du Macadamia (Australian Macadamia Society - AMS) viennent de signer une convention de coopération pour promouvoir le développement de leur industrie du macadamia, comme de celle du reste du monde.

La cérémonie de signature de cet acte a eu lieu dans le cadre du colloque sur l’industrie du macadamia de l’Australie en 2016, organisé du 18 au 20 octobre à Sunshine Coast, au sud-est de l’Etat du Queensland. Ce colloque était un forum pour mettre en contact les entreprises, les collectivités et les individus, ainsi que les organisations internationales en activité dans la production, la transformation, le commerce, la recherche scientifique, et l’investissement dans le secteur du macadamia.

Les deux parties partageront leurs expériences en matière de sélection de variétés, de production et de gestion des fermes, ainsi que de récolte et d’après-récolte.

L’AMS soutiendra la VMA dans l’élaboration de normes techniques de culture et de qualité des produits ainsi que dans l’édification d’un environnement de libre-échange et de concurrence équitable, lui a fournira des informations sur le marché. En outre, les deux parties mettront en oeuvre d’autres mesures afin d'accélérer le développement de l’industrie du macadamia des deux nations comme dans le monde.

Ces dix dernières années, l’Australie a accordé au Vietnam un grand soutien dans le développement du secteur du macadamia, a noté le professeur Hoang Hoe, vice-président de la VMA, soulignant que la signature de cette convention de coopération marquait un nouveau développement et améliorerait la position de cette industrie du Vietnam dans le monde.

Le macadamia, appelé aussi noyer du Queensland (originaire d'Australie) est cultivé à titre expérimental au Vietnam depuis 2002. Selon ​le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le Vietnam consacrera d’ici à 2020 ​près de 9.940 ha ​des Hauts plateaux du Centre et du Nord-Ouest à sa culture, et possédera 12 usines de transformation d’une capacité unitaire de 50 à 200 tonnes.

Actuellement, la demande de macadamia dépasse l’offre. Plusieurs entreprises vietnamiennes ont commencé à vendre leurs produits dans des supermarchés et boutiques de vente au détail. En raison de son prix élevé, les produits en macadamia visent une clientèle à revenu moyen et élevé. -VNA