mardi 22 août 2017 - 01:04:36

Inauguration du Centre d’art contemporain Vincom à Hanoï

Imprimer

Cérémonie d’inauguration du Centre d’art contemporain Vincom, le 6 juin à Hanoï. Photo : CVN
 

Hanoï (VNA) - Le Centre d’art contemporain Vincom, financé par Vingroup, a ouvert ses portes le 6 juin à Hanoï. Un lieu de promotion de l’art et de renforcement des échanges entre artistes.

Le Centre d’art contemporain Vincom (VCCA) s’étend sur près de 4.000 m² dans le Centre commercial Vincom Megamall, au sein de la cité urbaine Royal City, dans la rue Nguyên Trai, arrondissement de Thanh Xuân, à Hanoï. Outre un espace d’exposition d’œuvres, il dispose d’une salle de projection d’art vidéo, d’un atelier de création, d’une salle d’apprentissage des beaux-arts, d’entrepôts de conservation des œuvres  dotés d’un système de contrôle d’air et d’humidité aux normes internationales.

VCCA fonctionne selon quatre périodes de l’année, chacune de trois mois avec ses propres thèmes d’exposition et d'activités éducatives. Le Docteur japonais Mizuki Endo, son directeur artistique, a établi trois espaces artistiques en Asie : Espace artistique Tetra (Fukuoka, Japon, en 2004), Perspective d’avenir pour l’espace artistique (Manila, Philippines, en 2005) et Salle de jeux (Mito, Japon, en 2007).    

Ce centre a débuté par l’exposition Tỏa/The Foliage, du 6 juin au 6 août, avec des œuvres de 18 artistes contemporains vietnamiens et étrangers, dont une installation de Bùi Hai Son, Truong Tân et Nguyên Manh Hùng.

Rapprocher l’art du grand public

Le Centre d’art contemporain Vincom est situé au cœur d’un centre commercial. Photo : CVN


«Un centre d’art dans un centre commercial. C’est une vraie surprise pour le public. Cela transmet le message de notre groupe que l’art ne se trouve pas dans des lieux inaccessibles, mais au contraire fait partie de la vie quotidienne», fait savoir Lê Mai Lan, vice-présidente de Vingroup. Elle souligne que son groupe continuera de promouvoir l’art contemporain, de renforcer les échanges entre artistes, professionnels et passionnés, de professionnaliser le marché national de l’art.

Le peintre Trân Khánh Chuong, président de l’Association des beaux-arts du Vietnam, ne tarit pas d’éloges : «Après trente ans de Renouveau (Dôi moi), nous ne disposions pas encore de centre d’envergure spécialisé dans les beaux-arts. Le VCCA est une cour de récréation sophistiqué et au style moderne bien différent des centres artistiques ou des galeries de style traditionnel disponibles actuellement dans le pays. C’est un espace très ouvert qui encourage la créativité», estime-t-il. Il ajoute qu’outre la peinture, la sculpture et les beaux-arts appliqués, l’art contemporain compose, dans le contexte de Renouveau et d’intégration internationale, de nouvelles catégories, dont l’art vidéo. Ce dernier est une pratique artistique qui utilise comme outil et matériau l’image vidéo, qu’elle soit analogique ou numérique. Il nécessite l’emploi d’un instrument de prise de vue (caméra, caméscope, Smartphone) et d’un système de diffusion (projecteur et écran, téléviseur, moniteur, écran numérique, mur).

«Dans cet espace de près de 4.000 m², les artistes, notamment les jeunes, auront l'occasion de créer librement leur monde artistique», souligne Trân Khánh Chuong.-CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres