L’hiver, cette année, sera modéré, avec peu de vagues de froid intense. Photo : VNA
 Le phénomène climatique El Niño désigne un réchauffement anormal de l’eau de mer et de la vaste ceinture équatoriale, du littoral d’Afrique du Sud vers les îles Marshall et Marudo, au centre de l’océan Pacifique. Il provoque souvent des phénomènes climatiques extrêmes : tempêtes, inondations et sécheresse.

Le directeur général adjoint du Centre national de météorologie et d’hydrologie Lê Thanh Hai a évoqué les conséquences actuelles et futures d’El Niño au Vietnam, et plus particulièrement ce printemps 2016.

La plupart des centres de prévisions météorologiques du monde ont estimé qu’El Niño était officiellement apparu fin 2014, sauf celui d’Australie qui ne l’a admis qu’en avril dernier.

Selon ces centres, les anomalies de température à la surface de la mer au centre du Pacifique équatorial, qui est l'un des principaux indicateurs de l’intensité d’El Niño, continuent de progresser en intensité et pourraient cette fois atteindre un pic de 2,1°C à 2,3oC durant les derniers mois de cette année, comme en 1997-1998.

Cette année, il y a 90% de chances pour qu’El Niño se prolonge jusqu’au printemps 2016. En d’autres termes, l’El Niño de 2015 sera non seulement puissant mais aussi long, le plus long de ces 60 dernières années.

Durant les années où El Niño a établi des records de puissance, les tempêtes et dépressions tropicales en Mer Orientale, et les autres influences directes sur le Vietnam, ont souvent été inférieures aux moyennes décennales. Il y a souvent quelques fortes tempêtes, et quelques autres irrégulières.

La température moyenne de la plupart des zones du pays a tendance à être plus élevée que les moyennes décennales, établissant parfois des records en la matière. En hiver, les vagues de froid intense sont peu nombreuses et brèves.

Prévisions météorologiques pour cet hiver

D’ici à la fin 2015, il y aura environ 6 ou 7 tempêtes et une dépression tropicale en Mer Orientale, dont 2 à 3 tempêtes pouvant affecter directement notre pays.

La température d’ici à février 2016 aura tendance à être supérieure de 0,5 à 1,5oC par rapport aux moyennes décennales. Il y aura quelques vagues de froid intense mais qui ne dureront pas, de l’ordre de 4 à 7 jours seulement.

Selon le Centre national de météorologie et d’hydrologie, l’hiver cette année sera un hiver modéré avec peu de jours réellement froids. –CVN/VNA