Le Premier ministre Nguyen Tan Dung lors de la réunion. Photo : VNA

 

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung s’est réuni le 14 août avec des ministères et organismes compétents pour discuter de la dévaluation du yuan chinois et de ses impacts sur l’économie nationale.

Du 11 au 13 août, la Chine a abaissé le taux de référence du yuan face au dollar américain, à trois reprises. C'est la plus importante dévaluation enregistrée en 20 ans par la monnaie chinoise et cela a immédiatement affecté les marchés des changes et les bourses mondiales.

Devant cette situation, le 11 août, La Banque d’État du Vietnam a décidé d’étendre la plage de variation du taux de change de +/- 1 % à +/- 2 %, premier changement depuis février 2011. Cette décision permet de donner des initiatives et un aménagement souple en matière d’application du taux de change devant les évolutions du marché international.

Pour le chef du gouvernement, la Banque d’Etat et les ministères concernés ont réagi de manière appropriée. Il leur a demandé de suivre de près les évolutions du marché, d’évaluer les impacts de la dépréciation de la monnaie chinoise sur l’économie nationale et de renforcer leur coopération pour pouvoir minimiser ses effets négatifs. Il est aussi nécessaire d’assurer la stabilité économique afin d’atteindre les objectifs fixés pour 2015 tout en cherchant des mesures appropriées pour un développement rapide et durable. –VOV/VNA