Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Il faut faire mieux comprendre à tout le système politique, à tous les secteurs, aux autorités et à la population, les changements climatiques et les mesures pour s'y adapter, a déclaré le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors de la 8e réunion du Comité national sur les changements climatiques, le 18 mai à Hanoï.

Nguyen Xuan Phuc, aussi président du Comité national sur les changements climatiques, a demandé de mobiliser davantage les meilleurs experts, notamment ceux en hydraulique, au service du Co​mité consultatif du Comité national sur les changements climatiques.

Ce dernier doit préciser les risques, élaborer des planifications et ​prendre des sanctions sévères ​en cas d'infraction dans l'exploitation des ressources naturelles ​et ​en matière de développement urbain, parallèlement au renforcement de la sensibilisation sur les changements climatiques et leurs effets...

Le chef du gouvernement a demandé de renforcer la coopération internationale, notamment dans l'appel ​aux aides publiques au développement, et ​dégager des expériences internationales de cette lutte. Il a aussi demandé d'examiner minutieusement la planification globale, notamment du delta du Mékong et des localités littorales du Centre. Il a insisté sur une distribution plus rationnelle des ressources pour une meilleure adaptation aux changements climatiques.

Selon les experts, les changements climatiques sont dûs essentiellement aux actes de l'homme comme la déforestation, l'exploitation surabondante des ressources naturelles, la construction d'ouvrages hydrauliques...

Selon le scénario du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, à la fin du siècle, ​le niveau des mers auront augment​é d'un mètre, entraînant la perte de 39% de la superficie du Delta du Mékong, 18% de celle de Ho Chi Minh-Ville et 17% de celle du Delta du fleuve Rouge. -VNA