jeudi 17 août 2017 - 10:44:53

Hue : reconstitution du rite de Dan Xa Tac

Imprimer

La Cérémonie du culte de Dan Xa Tac de la dynastie des Nguyen a été reconstituée mardi soir, le 22e jour du 2e mois lunaire, dans la province de Thua Thien-Hue (Centre), pour demander un climat favorable et de bonnes moissons.

C'est la 5e fois que cet événement est solennellement reconstitué, a déclaré M. Phan Thanh Hai, directeur du Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.

Elle comprend deux parties. La première est constituée des rites honorant les valeurs culturelles traditionnelles nationales puis d'une présentation de la musique de Cour, la Nha nhac, accompagnée de danses de la Cour interprétées en tenues traditionnelles.

La seconde est une offrande d'encens et la formulation de voeux de paix au sein de la nation et de prospérité pour le peuple.

La Cérémonie du culte de Dan Xa Tac s'inscrit dans la volonté de développer les activités culturelles et fêtes propres à l'ancienne cité impériale de Huê, mais aussi de faire de cette localité une ville de festival du Vietnam sur un plan national comme international.

L'Esplanade Dan Xa Tac, construite en 1806 sous le règne de l'empereur Gia Long (1802- 1820), est située à l'ouest de la Cité impériale. Elle était l'ouvrage le plus important de l'ensemble de vestiges et de patrimoines de Hue datant de la dynastie des Nguyen (1802- 1945). Elle est constituée de deux étages carrés, d'une hauteur de 1,2 m pour le premier et de 1,6 m pour le second, entourés de murets percés de trois portes. La façade principale donnait sur un lac, lui aussi de forme carrée.

En 2007, le comité populaire de Thua Thiên-Huê a entièrement restauré la Dàn Xa Tac et reconstitué fidèlement la cérémonie de culte.

Sous la Cour des Nguyên, la cérémonie du culte de Dàn Xa Tac était particulièrement respectée. A partir du règne de Minh Mang (1820-1841), elle était organisée deux fois par an les 2e et 8e mois du calendrier lunaire. Elle avait pour objet d'honorer l’agriculture du pays et de formuler des voeux de paix au sein de la nation, de bonnes moissons, un climat favorable et de prospérité pour le peuple. Buffles, chèvres et porcs (animaux attachés à l’élevage et la riziculture du Vietnam), faisaient office d'offrandes.- AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres