L'ancienne cité de Hôi An. Photo: dulichvn.org.vn.

 

Hôi An (VNA) - Le Comité populaire de la province centrale de Quang Nam a décidé, le 8 août, d’avancer plus de 1,3 milliard de dôngs du budget de la province au comité municipal de Hôi An pour restaurer le vestige sis au No 77 rue Trân Phu dans l’ancienne cité de Hôi An.

Il octroiera également près de 789 millions de dôngs provenant du budget étatique au comité populaire municipal de Hôi An pour compléter les fonds destinés à la restauration de ce vestige.

Par ailleurs le comité populaire de Quang Nam a également décidé d’octroyer 1,5 milliard de dôngs à la cité de Hôi An, pour la restauration urgente de la pagode Quan Âm (bodhisattva Guan Yin).

Au No 77 rue Trân Phu se trouve l'une des plus belles anciennes maisons ​de Hôi An, constituant un des sites touristiques principaux de la découverte du patrimoine mondial de Hôi An. Il s’agit d’une maison âgée de plus de 150 ans, ​d’architecture chinoise, réalisée par des artisans du village de métier de Kim Bông à Hôi An.

L’architecture et l’intérieur de cette maison demeurent presque intacts, ​permettant au public d'imaginer le mode de vie de générations de propriétaires, qui étaient des commerçants.

La pagode Quân Âm est l’unique bâtiment dédié au ​bouddhisme ​dans l’ancienne cité de Hôi An. Elle a été construite à la même époque que le Temple Quan Công, au XVIIe siècle, avec un style architectural impressionnant. Jadis, elle était ​la pagode des habitants du village de Minh Huong, qui y  honoraient la déesse Guan Yin et d’autres divinités bouddhiques. –NDEL/VNA