Des touristes profitent de la relative fraîcheur du soir pour se balader. (Photo : CVN)

De nombreux touristes, attirés par la quiétude des lieux, s’en vont visiter Hôi An à la nuit tombée, pour admirer la beauté du Vieux quartier éclairé. Et le spectacle vaut le déplacement.

Hôi An est une charmante cité ancestrale classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Située à une trentaine de kilomètres de Dà Nang, dans la province de Quang Nam (Centre), elle se trouve sur la rive Nord de l’embouchure du fleuve Thu Bôn.
Port commercial florissant aux XVIIe et XVIIIe siècles, la ville était un point d’échanges entre marchands européens, japonais et chinois. Son charme naturel vient de son melting-pot architectural, où maisons traditionnelles vietnamiennes cohabitent avec des temples ​chinois et des maisons ​coloniales françaises.

Hôi An figure dans la liste des «20 meilleures destinations du monde à découvrir la nuit». Des centaines de lanternes sont accrochées aux façades des maisons et des restaurants, des boutiques. La lumière étincelante de ces lanternes confère à cette ville ancienne un caractère particulier. La rivière Hoài est constellée de lampions flottants en forme de lotus. Dans cette ambiance fantasmagorique, les bâtisses anciennes dévoilent toute leur splendeur. -CVN/VNA