Ninh Binh, 17 décembre (VNA) - Hoa Lu, qui est un district relevant de la province de Ninh Binh (Nord), a organisé samedi 17 septembre un meeting célébrant le 110e anniversaire de sa fondation.

Le président Trân Dai Quang (1er, à droite) a offert aux autorités locales un portrait du Président Hô Chi Minh. Photo: VNA
Lors d'une cérémonie honorée par la présence du président de la République Trân Dai Quang, Hoa Lu s’est vu décerner pour l’occasion le certificat de «Premier district néo-rural» du Vietnam selon les nouveaux critères définis par l’Etat.

En six ans, le district a atteint 19 critères contre 6,5 au début de la mise en œuvre du programme d’édification de la nouvelle ruralité pour devenir le premier district néo-rural de Ninh Binh et le premier du Vietnam.

Hoa Lu a mobilisé 2.800 milliards de dôngs, dont plus de 1.200 milliards de dôngs provenant des habitants locaux, pour construire la nouvelle ruralité. En 2016, le revenu per capita s’est élevé à plus de 36 millions de dôngs et le taux de pauvreté a été ramené à 2,7%.

Saluant les performances du comité du Parti et des habitants de Hoa Lu, le président Trân Dai Quang a offert aux autorités locales un portrait du Président Hô Chi Minh et a décerné l’Ordre du Travail de troisième classe à Nguyên Sy Tri, secrétaire du comité du Parti et président du comité populaire de Hoa Lu.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a quant à lui remis des satisfecits du gouvernement à deux collectifs et à un individu.

Dans l’histoire du Vietnam, Ninh Binh est particulière car elle a abrité l’ancienne capitale, à Hoa Lu, durant la dynastie des Dinh (968-980), des Lê antérieurs (980-1009) puis des Ly (1010-1225) en raison de ses avantages géopolitiques et géographiques.

C’est en l’an 1010 que le roi Ly Thai Tô, fondateur de la première dynastie nationale durable (les Ly), décida de transférer l’ancienne capitale Hoa Lu, considérée comme trop petite, à Thang Long, l’actuelle Hanoi.

Quarante-deux ans, c’est bien peu à l’échelle de l’histoire, et pourtant Hoa Lu abrite encore de nombreux vestiges, notamment pans de muraille, pagodes, temples et mausolées royaux. – VNA