Hô Chi Minh-Ville (VNA) - La première ligne de bateaux-bus à Hô Chi Minh-Ville devrait être inaugurée en juillet. Objectifs : réduire la densité du trafic sur les routes et exploiter les ressources touristiques des voies navigables dans la grande mégapole du Sud.

La première ligne de bateaux-bus à Hô Chi Minh-Ville devrait être inaugurée en juillet. Photo: VNA

Hô Chi Minh-Ville est quadrillé par un réseau très dense de voies d’eau et d’arroyos dont 574 km sont placés sous la gestion directe de la ville. Cependant, malgré une abondance des ressources fluviales, ces dernières ne sont pas exploitées au maximum de leur potentiel.

Afin d’alléger le problème de la circulation routière et de ses embouteillages, le Service municipal des communications et des transports de Hô Chi Minh-Ville mettra en service dans le courant du mois la première ligne de bateaux-bus reliant le quai de Bach Dang dans le 1er arrondissement à Linh Dông dans l’arrondissement de Thu Duc. Par la suite, au début de l’année 2018, une deuxième ligne sera mise en place, au départ du même quai, à destination de Lo Gôm, dans le 8e arrondissement.

Le prix du billet est prévu à 15.000 dôngs par personne. Ces lignes de bateaux-bus seront connectées au réseau de transport en commun de la ville afin de faciliter la circulation des passagers. «Il s’agit d’un nouveau type de transport public qui contribuera directement à la réduction des embouteillages et permettra aux habitants un gain de temps inestimable sur les routes», a souligné Phan Công Bang, chef du Bureau de gestion des transports fluviaux du Service des communications et des transports de Hô Chi Minh-Ville.

L’investissement total, estimé à environ 125 milliards de dôngs, sera réalisé par contrat suivant la convention du BOO (Build-Own-Operate). Les bateaux utilisés, investis par la SARL Thuong Nhât, répondent aux critères de sécurité.

Plan d’aménagement concret

Selon le projet d’aménagement, la première ligne, d’un trajet de près de 11 km, comprendra sept arrêts dans les 1er et 2e arrondissements, et ceux de Binh Thanh et de Thu Duc. La seconde, longue de plus de 10 km, traversera les 1er, 4e, 5e, 6e arrondissements pour se terminer dans le 8e

Les bateaux-bus contribueront à la réduction des embouteillages à Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA

Pour la première phase, dix bateaux de 60 à 80 places seront mobilisés. Ils pourront transporter 5.000 passagers par jour.

Outre ces lignes, la ville a l’intention de construire un embarcadère central dans l’arrondissement de Thu Duc. S’étendant sur une superficie de 3 ha, cet ouvrage comprendra les stations d’arrêt, le centre de régulation des bateaux-bus ainsi que le centre des activités d’affaires.

Selon les experts, ces bateaux-bus permettront d’économiser une somme d’argent conséquente, souvent due aux embouteillages. Outre la régulation du trafic routier, ce genre de transport contribuera également au développement de nouvelles opportunités concernant le tourisme fluvial. -CVN/VNA