Photo : VNA
 

Hanoi (VNA) – "Les scientifiques ont trouvé la cause de la mort en série de poissons dans des provinces du Centre. Le Premier ministre a demandé aux organes compétents d’inviter des chercheurs à l’intérieur comme à l’extérieur du pays à donner des consultations avant la conclusion finale".

C’est ce qu’a annoncé le 2 juin le responsable du bureau gouvernemental et porte-parole du gouvernement, le ministre Mai Tien Dung.

Lors de la conférence de presse périodique de mai du gouvernement, donnée jeudi après-midi à Hanoi, le ministre Mai Tien Dung a souligné l’importance de ce problème qui, une fois rendu public, doit être justifié avec des preuves juridiques et objectives.

Selon le responsable du bureau gouvernemental, une trentaine de ministères et organes centraux ont participé à la recherche de la cause de l’hécatombe de poissons. Des centaines de chercheurs dans et hors du pays ont assisté au recueil de données et de preuves au service de cette enquête, sur la base des méthodes scientifiques pour garantir l’objectivité et les arguments juridiques. Le Premier ministre a souligné que tout individu ou organisation violant la loi sera sévèrement sanctionné selon la loi, quel qu’il soit.

Le Premier ministre a par ailleurs décidé de nombreuses mesures pour assurer la sécurité de l’environnement des affaires et maritime. Le 9 mai, le chef du gouvernement a signé la décision 772/QD-TTg pour fournir du riz aux pêcheurs dans les zones directement affectées, acheter leurs pêches, accorder des aides financières aux propriétaires des bateaux qui doivent suspendre leurs activités, ainsi qu’aux entreprises spécialisées dans la logistique et le commerce de produits halieutiques.

Le Premier ministre a chargé le ministère de l’Agriculture et du Développement rural de continuer de coopérer avec le ministère de la Santé pour déterminer les zones maritimes sûres pour la pêche et l’élevage de fruits de mer. Il a également demandé au ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement d’examiner tous les projets susceptibles de répandre dans la nature de​s rejets lourdement polluants dans l’ensemble du pays. Objectif : prévenir les infractions et les traiter sévèrement.

De son côté, le ministre de l’Information et de la Communication, Truong Minh Tuan, a affirmé que la mort en série de poissons est due à différentes causes. Il est ainsi nécessaire d’avoir des analyses et arguments profonds et objectifs pour donner une conclusion finale. Une infime imprudence sur la cause peut entraîner des erreurs dans le règlement des conséquences. En outre, l’identification de l’auteur de l’hécatombe de poissons demande des preuves, non seulement scientifiques mais aussi juridiques sur sa violation de la loi. "Il faut du temps pour rechercher des preuves tangibles", a déclaré le ministre Truong Minh Tuan, ajoutant qu’il s’agit d’un incident environnemental très grave, sans précédent, et que le gouvernement écoute tous les avis et a la responsabilité d’assurer la transparence des informations données aux citoyens.

A cette occasion, les représentants de différents ministères ont répondu à des questions de journalistes concernant la construction de plusieurs ouvrages publics. -VNA