jeudi 17 août 2017 - 02:47:26

HCM-Ville: Mesures pour lever les obstacles des entreprises d’IDE

Imprimer

Une rencontre entre les dirigeants de Hô Chi Minh-Ville et les représentants d'entreprises d’investissement direct étranger (IDE) a été organisée mercredi 4 mars dans la mégapole du Sud par le Centre municipal de promotion du commerce et de l’investissement.

La rencontre avait pour objectif d’écouter l’avis des associations professionnelles et d’entreprises en activité dans la ville afin de trouver des mesures pour lever les difficultés que rencontrent ces dernières, afin de perfectionner l’environnement d’investissement et attirer ainsi davantage d’investisseurs étrangers.

Selon le rapport rendu public par la ville, en 2014 la mégapole du Sud a enregistré 457 nouveaux projets pour un capital total de 2,88 milliards de dollars. En outre, 138 projets d’investissement ont relevé leur capital, pour 383,4 millions de dollars. Au total, la ville a donc reçu 3,26 milliards de dollars, +56,6% en un an, dont 2,5 milliards de dollars d’IDE, +8,9% par rapport à la même période.

Au nom du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, le maire Lê Hoàng Quân a hautement apprécié les contributions des entreprises d’IDE, soulignant que ces dernières «jouent un rôle important, non seulement dans le développement économique de la ville, mais encore dans la réduction de la pauvreté par l’intermédiaire de nombreuses activités philanthropiques».

«La ville souhaite écouter l’avis des entreprises et leurs propositions concernant des questions persistantes qui gênent leurs activités», a déclaré le maire Quân. D’ajouter que sa ville prête toujours une attention particulière aux intérêts des entreprises ainsi qu’à leurs propositions.

À cette occasion, Herb Cochran, directeur de la Chambre américaine de Commerce et d’Industrie au Vietnam (Amcham), a présenté certains obstacles auxquels les entreprises se heurtent, notamment en matière de procédures fiscales et de prolongation de visa pour les expatriés étrangers.

Pour les entreprises domestiques, il leur a demandé d’élaborer une chaîne de distribution de produits capable de participer aux réseaux de vente au détail du monde. M. Cochran s’est engagé à ce que l’Amcham continue de soutenir et de coopérer avec le Vietnam dans la formation de la main-d’œuvre qualifiée et de fournir des bourses d’études aux étudiants vietnamiens.

Les lacunes à combler

Sean Ngô, directeur exécutif du groupe allemand Porsch Vietnam, représentant la Chambre européenne du Commerce au Vietnam (Eurocham) en l’absence de son président, a fait le point sur les trois principaux problèmes qui subsistent, à savoir infrastructure de communication routière, développement durable et transparence juridique.

«L’année 2015 marque le 25e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Union européenne et le Vietnam et la fin des négociations sur l’accord de partenariat trans-Pacifique (TPP) grâce auquel le Vietnam pourra augmenter de 35% son chiffre d’affaires d’exportation», a affirmé Sean Ngô, ajoutant que l’Eurocham continuera de coopérer avec le Vietnam pour garantir un environnement de commerce optimales aux entreprises membres.

Le représentant de l’Association des entreprises japonaises à Hô Chi Minh-Ville a également informé qu’en 2014, le Japon a investi 2,1 milliards de dollars sur le marché vietnamien, une baisse de 60% par rapport à l’année dernière, notamment à cause de la chute du yen. Pourtant, selon Mori Mitsuhiro, président de ladite association, «une telle baisse est seulement temporaire», la preuve c’est que, selon lui, le nombre de PME entreprises japonaises installées au Vietnam ne cessent d’augmenter, avec un total de 700 actuellement.

Répondant aux questions concernant les procédures fiscales et le raccourcissement du délai de délivrance de la licence d’investissement, le Département municipal de la fiscalité et le Comité de gestion des zones franches et industrielles de Hô Chi Minh-Ville ont promis de soumettre les avis des entreprises au Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville ainsi qu’au gouvernement de sorte que les réformes soient accélérées et que le régime d’«une porte unique» soit poursuivi pour favoriser les activités des entreprises.

Selon Thai Van Rê, directeur du Service municipal du plan et de l’investissement, depuis le premier juillet 2015, la loi rajustée sur l’investissement et celle sur les entreprises datant de 2014 seront entrées en vigueur avec plusieurs améliorations en faveur des investisseurs. En particulier, le délai de délivrance de la licence d’investissement sera réduit à 15 jours. -CVN/VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres