Maquette de la première ligne de SRB qui ira de la rue Kim Ma à la gare routière de Yên Nghia, à Hanoi.  Crédit photo : Net/CVN

Hanoi (VNA) - Le réseau de bus rapide (SRB) de Hanoi verra le jour fin 2016 avec huit lignes prévues, dont la première qui ira de la rue Kim Ma à la gare routière de Yên Nghia.

Selon une planification  des transports de Hanoi jusqu’à 2030 et vision 2050, les bus constituent le moyen de transport en commun principal de la ville. Parallèlement au projet de SRB, la ville mettra l’accent sur la construction de nouvelles gares routières.

À côté des bus «normaux» que l’on peut voir dans les rues actuellement et du métro en cours de réalisation, Hanoi créera son SBR (BRT en anglais) qui comprendra huit lignes, pour la plupart de moins de 30 km.

Le SRB est l’un des trois volets du projet de développement des transports urbains de Hanoi. Financé par la Banque mondiale, il a pour but d’augmenter la mobilité urbaine et de répondre mieux à la demande de déplacement des habitants. D’une longueur de 15 km, le tronçon Kim Ma - Yên Nghia desservira Kim Ma - Giang Van Minh - Giang Vo - Lê Van Luong - Lê Trong Tân - Tô Huu - Quang Trung - Yên Nghia.

Le SRB a de nombreux avantages par rapport aux bus «normaux», en tête la rapidité, des services de qualité et un ticket magnétique. En plus, grâce au système de contrôle de gestion, les bus du SRB pourront «prendre contact» avec les feux à proximité et régler alors leur vitesse pour ne pas être bloqués. Des caméras de surveillance permettront d’observer les passagers et les arrêts. Les bus de SRB seront aussi amicaux à l’environnement et d’ailleurs peints en vert pour bien se distinguer.

Outre ces huit lignes, en attendant la mise en service des métros, trois autres lignes de bus sont prévus.

Au-delà du perfectionnement du réseau de transports en commun, le SRB améliorera la circulation en diminuant l’usage des véhicules privés, donc les embouteillages. Il s’agit un type de transport en expérimentation au Vietnam mais déjà utilisé et apprécié dans d’autres pays.

Ouverture de sept gares routières

Toujours selon ladite planification, on va construire - ou  reconstruire - sept nouvelles gares routières interprovinciales qui composeront des terminaux de bus. Elles sont réparties aux quatre coins de la ville: gare routière (GR) de Yên Nghia (arrondissement de Hà Dông), GR du Nord-Est de la ville (district de Gia Lâm), GR du Sud (arrondissement de Thanh Tri), GR de Dông Anh (district homonyme), GR de Phùng (district de Dan Phuong), GR à l’ouest (district de Quôc Oai) et GR du nord (près de l’aéroport de Nôi Bài).

Par ailleurs, les gares routières de My Dinh, Nuoc Ngâm, Giap Bat, Gia Lâm et Thuong Tin vont être modernisées. Celle de Xuân Mai sera reconstruite pour devenir une gare de 3e classe.-CVN/VNA