La saison des pluies et des crues arrive. Les inondations à Hanoi seront inévitables en cas de pluies torrentielles, notamment dans l’Ouest de la ville, bassin des rivières Tô Lich et Nhuê. Bon nombre de mesures sont déjà mises en œuvre afin de remédier à ce problème.

«Il existe encore des zones inondées dans la capitale car le réseau d’égouts est dépassé et ne remplit plus pleinement son rôle, demeurant que beaucoup d’égouts sont trop petits. En outre, la 2e phase du projet d’évacuation des eaux n’est pas encore achevée», a expliqué Hoàng Nam Son, directeur adjoint du Service de la construction de Hanoi.

«Le quartier de Nghia Dô, dans l’arrondissement de Câu Giây, est systématiquement inondé en cas de pluie torrentielle. Cette zone, située entre la route Lac Long Quân et le périphérique N°2, est particulière car ces voies et leur systèmes d’évacuation des eaux sont au-dessus du rez-de-chaussée des maisons, c’est pourquoi lorsqu’il pleut fortement, elles sont inondées», a expliqué Mme Diêu Linh.

Projet d’évacuation des eaux à Hanoi

La 1ère phase d’un projet de ce genre (2000-2005) est d’un coût de près de 200 millions de dollars. Elle porte sur la restitution des rivières Lu, Set et Kim Nguu et Tô Lich, les lacs chargés de régulariser les eaux, ainsi que le réseau des égouts.

Sa 2e phase, environ 400 millions de dollars, sera achevée d’ici décembre 2015. Elle consiste essentiellement à améliorer le réseau actuel d’égouts et en construire de nouveaux ainsi que le canal E, et curer les lacs Tô Lich, Khuong Trung, Phuong Liêt, Ha Dinh, Dâm Chuôi...

Selon le Centre national des prévisions météorologiques et hydrologiques, environ 9 pluies torrentielles surviendront cette année, sachant qu’une hauteur d’eau de 50 mm à 100 mm en 2h entraîne systématiquement des inondations en 33 points de la ville.

Ce mois de juin, Hanoi accélère l’amélioration de ses réseaux d’évacuation, notamment dans les zones menacées comme Vinh Hung, Quan Nhân, Kim Hoa, Duc Giang, Hoàng Mai, Tây Mô, Tho Nhuôm, Tây Son, Cu Lôc, Châu Van Liêm.

De multiples mesures

La Compagnie d’évacuation des eaux de Hanoi a élaboré un plan pour faire face à cette situation. Ses ouvriers curent souvent les canaux et les arroyos, ramasse les déchets et ordures qui entravent les canalisations. En cas de pluie torrentielle, il faut augmenter au maximum les capacités de la station de pompage de Yên So et du barrage de régulation de Thanh Liêt, et installer des pompes mobiles dans les zones basses.

Les organismes concernés doivent prendre des mesures pour évacuer rapidement les eaux, atténuer leur incidence sur la circulation et sur la vie de la population. Avant la fin du mois de juin, tous les canaux et les égouts seront nettoyés, et le niveau d’eau des lacs réservoirs sera strictement contrôlé. Par exemple, le niveau des lacs Thiên Quang, Thành Công et Giang Vo est au plus de 3,5 m.

Les inspecteurs du Service de construction, en coopération avec les administrations des arrondissements et des districts, s’occupent des ouvrages qui gênent l’évacuation des eaux.

Le Service du transport et des communications et la Police de la route élaboreront des plans pour assurer la circulation dans les zones submergées.

Enfin, le Service de l’agriculture et du développement rural privilégiera l’évacuation des eaux pluviales dans les arrondissements intra muros. -CVN/VNA