jeudi 24 août 2017 - 16:02:31

Hanoi répond à la Journée mondiale contre le sida

Imprimer

La ville de Hanoi s’est mobilisée samedi à l’occasion de la Journée mondiale contre le sida, appelant la population à répondre et à participer activement aux activités de prévention et de lutte contre la pandémie.
Le vice-Premier Ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé aux autorités, aux services, aux organisations de masse, aux organisations sociales et aux habitants de faire de la prévention et de la lutte contre le sida un cas de conscience.

Hanoi doit encourager ses habitants à la lutte antisida et unir la force de tout le système politique et de tout le peuple dans ce combat , a-t-il souligné lors du meeting organisé par la ville de Hanoi et le Comité municipal de pilotage de la lutte contre le sida, la drogue et la prostitution

Nguyên Xuân Phuc, qui est également président du Comité national de prévention et de lutte contre le sida, la drogue et la prostitution, a mis l’accent sur la lutte contre la discrimination, l’intensification des soins, des traitements et de la prévention contre la contagion.

Il faut déclencher un mouvement de masse profond avec une grande concertation et des efforts de tout le système politique. Les séropositifs et les personnes à haut risque doivent pouvoir accéder plus facilement aux soins et aux traitements. C’est ce qui permettra de réduire les risques de contagion.

Le dirigeant s’est fécilité du contrôle réussi de l'évolution de cette pandémie. Pendant quatre années consécutives, le nombre des séropositifs et celui de décès dus aux conséquences du sida a considérablement chuté au Vietnam.

La ville de Hanoi a, elle, réussi à sortir de la liste des dix villes vietnamiennes ayant un taux élevé de séropositifs. Cependant, elle ne devrait pas baisser la garde face à l'évolution de la maladie, a-t-il recommandé.

Pratibna Mehata, coordinatrice permanente de l'ONU au Vietnam, a fait grand cas de la lutte contre le sida menée par le Vietnam ainsi que sa volonté et sa détermination dans la lutte contre la discrimination à l’égard des sidéens.

La Stratégie nationale de prévention et de lutte contre cette maladie jusqu'en 2020 et vision pour 2030 cible l’objectif de parvenir à maîtriser le taux de personnes infectées en dessous de 0,3%, de limiter l'impact de cette maladie sur le développement socioéconomique, d’appliquer de nouvelles technologies de prévention et de traitement. –AVI
Vos commentaires sur cet article ...
Autres