Hanoi (VNA) - Le colloque consacré au développement de l’électricité solaire au Vietnam, intitulé «Les tendances récentes et les questions émergentes», a eu lieu le 21 août à Hanoï, à l’initiative du Laboratoire énergie propre et développement durable - CleanED, relevant de l'Université des sciences et des technologies de Hanoï.

Colloque sur le développement de l’électricité solaire au Vietnam «Les tendances récentes et les questions émergentes», le 21 août à Hanoï.
Il s’agit d’un événement d’ouverture de la Semaine de l’énergie renouvelable au Vietnam pour sa 2e édition. Celle-ci a lieu du 21 au 23 août à Hanoï et du 24 au 25 août dans la ville de Cân Tho (delta du Mékong).

Le colloque «Les tendances récentes et les questions émergentes» vise à discuter des mesures favorisant le développement de l’électricité solaire au Vietnam et à échanger des expériences entre spécialistes et experts du  pays et de l’étranger.

D'après Hà Minh Duong, responsable du Laboratoire énergie propre et développement durable - CleanED, le Vietnam recèle une prédisposition plus que favorable au développement de l’énergie solaire, avec 1.600 à 2.700 heures d’ensoleillement par an. Afin d’encourager ce développement, le gouvernement a donc approuvé, le 1er juin dernier, une politique d’assistance à l’avancement d’électricité solaire dans l’ensemble du pays.

À l’heure actuelle, on compte trois endroits différents où le système d’électricité solaire est installé : à Hanoï, au Centre national des conférences et aux locaux du ministère de l’Industrie et du Commerce ; ainsi qu’à Cân Tho (delta du Mékong), dans la Compagnie de transformation de produits aquatiques.

Selon les prévisions, la puissance d’électricité solaire s’élèverait, jusqu’en 2020, à 850 MW, puis à environ 4.000 MW en 2025 et irait jusqu’à 12.000 en 2030. Cependant, d’après Nguyên Phuong Nam, du Centre de technologies répondant aux changements climatiques (CliTech/Monre), il y a encore du pain sur la planche dans le traitement des piles usagées ayant dépassé leur délai d’utilisation causant ainsi une pollution environnementale non négligeable.

La mise en application d’un système fonctionnant à l’électricité solaire au Canada et dans le monde ainsi que les solutions de transformation des déchets en énergie du groupe Anaergia sont, entre autres, tout autant de questions soulevées qui y ont été présentées et débattues.

Le Laboratoire énergie propre et développement durable, ou Clean Energy and Sustainable Development (CleanED), est une équipe de recherche internationale et interdisciplinaire dont la mission est de contribuer à la croissance verte du secteur énergétique au Vietnam. Il est à l'Université des sciences et des technologies de Hanoï (USTH).

Établi en décembre 2014 avec le soutien de l'ambassade de France au Vietnam, le laboratoire est dirigé par le Dr. Hà Minh Duong.

Son objectif : Caractérisation et gestion des ressources naturelles, valorisation énergétique de la biomasse et des déchets, et optimisation des systèmes énergétiques, des réseaux intelligents à la planification nationale. -CVN/VNA