La séance de travail entre les deux parties. Photo : http://anhp.vn.

Hai Phong (VNA) - Le vice-président du Comité populaire de la ville de Hai Phong, Nguyên Van Thanh, a reçu, le 30 août, la délégation de la Chambre de Commerce et d’Industrie de France au Vietnam (CCIFV), conduite par son directeur général Guillaume Crouzet.

Les deux parties ont discuté des actions de la CCIFV au Vietnam et de la prochaine exposition World Efficiency Solutions 2017 qui aura lieu du 12 au 14 novembre à Paris. La CCIFV sera le représentant du Vietnam lors de cet événement qui porte sur les solutions pour lutter contre les changements climatiques et pour développer l’économie bas carbone, selon Guillaume Crouzet.

L’exposition réunira des décideurs politiques, dirigeants gouvernementaux, investisseurs et entrepreneurs du monde entier qui s’engagent à intensifier les mesures d’économie des ressources naturelles et de protection de l’environnement, a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, Guillaume Crouzet a annoncé que la CCIFV souhaitait prospecter des possibilités d’investir dans des projets liés à la protection de l’environnement et à la lutte contre les changements climatiques que la Ville de Hai Phong tente de mettre en place. Il a invité les entreprises de Hai Phong à participer aux activités de la CCIFV lors de la prochaine exposition World Efficiency Solutions 2017.

De son côté, Nguyên Thanh Phong a présenté auprès de la délégation de la CCIFV les atouts et les réalisations que Hai Phong a acquis ces derniers temps lors de son processus de développement socio-économique. Au Nord, Hai Phong est la localité la plus attrayante pour les investisseurs. À l’heure actuelle, la ville compte 500 projets d’une valeur totale de 14 milliards de dollars venus de différents pays et territoires du monde. Cependant, il n’y a que trois entreprises françaises qui y investissent avec un capital d’environ 50 millions de dollars, ce qui est loin d’être proportionnel au potentiel de coopération entre les deux parties, a-t-il souligné.

Nguyên Thanh Phong a également déclaré que les autorités locales donnaient une priorité importante aux questions relatives à l’environnement et à la lutte contre les changements climatiques et que Hai Phong s’apprêtait à coopérer davantage avec la CCIFV dans ce domaine. -NDEL/VNA