Les gardes-frontière de Hai Phong ont interpellé le bateau chinois Qiong Yangpu alors qu'il violait la souveraineté maritime vietnamienne et transportait 100.000 litres de pétrole sans autorisation. Photo: Bộ đội biên phòng.
 

Hai Phong (VNA) -  La garde-frontière de Hai Phong a annoncé le 2 avril l’arrestation d’un bateau chinois violant la souveraineté maritime vietnamienne. Il transportait 100.000 litres de pétrole sans permission.

Auparavant, le 31 mars aux alentours de 15h30, en mission aux coordonnées 19°44’N et 107°20’E, situé à 12 milles nautiques de la ligne de démarcation frontalière maritime du golfe du Bac Bo, au Sud-Ouest de l’île de Bach Long Vi, les gardes-frontière de Hai Phong ont découvert et arrêté le bateau Qiong Yangpu, immatriculé 13056, avec à son bord trois membres d’équipage chinois.

Selon son capitaine, ce volume de pétrole transporté par le bateau était destiné à être vendu aux bateaux chinois qui pratiquent illégalement la pêche dans la zone maritime du Vietnam.

Dans la nuit du 1er avril, la garde-frontière de Hai Phong ​a remorqué ce bateau chinois et amené ses marins ayant violé la souveraineté maritime du Vietnam à l'embouchure du fleuve Bach Dang, dans la ville de Hai Phong, afin de les remettre aux services compétents. L’enquête de cette affaire se poursuit. -VNA