Le marché de la vente au détail au Vietnam s’anime et devient de plus en plus concurrentiel avec l’arrivée de nombreux géants de Thaïlande, de Corée du Sud, de Malaisie, de Singapour, de France, d’Allemagne et du Japon. Découvrez un marché émergent aux forts potentiels.

Avec 90 millions d’habitants dont 60% ont moins de 30 ans, le Vietnam est le 14e pays le plus peuplé du monde. Sa population croît en moyenne d’un million de personnes par an. L’émergence d’une classe moyenne avec 8 millions aujourd’hui et une estimation de 44 millions vers 2020, le développement d’une vie professionnelle chez les femmes, aboutissent à l’apparition de nouvelles habitudes de consommation. En outre, le pays s’urbanise très vite : de 30% aujourd’hui, la population urbaine atteindra un taux de 50% d’ici à 2030.

Le Vietnam, destination attrayante pour les géants mondiaux de la grande distribution. Photo: VNA

Le commerce moderne représente 25% de la distribution au Vietnam en milieu urbain, contre 90% à Singapour, 60% en Malaisie et 51% en Chine. Le gouvernement vietnamien a annoncé en 2013 un plan de développement ambitieux dont l’objectif est d’atteindre 1.300 supermarchés et 180 centres commerciaux d’ici à 2020. À cette date, la grande distribution avec ses réseaux de supermarchés et ses centres commerciaux participera à 45% du chiffre d’affaires du secteur de la vente au détail de biens et de services.

La création de la Communauté économique de l’ASEAN, la finalisation de l’exécution des principaux engagements envers l’Organisation mondiale du commerce et l’application d’accords de libre-échange aboutiront à une ouverture complète du marché de la distribution aux investisseurs étrangers.

Faciliter l’arrivée des investisseurs étrangers

Concrètement, l’urbanisme commercial s’assouplit : ainsi, depuis juin 2013, la création d’un point de vente par une entreprise étrangère ne sera plus soumise à un «examen des besoins économiques locaux» si sa superficie est inférieure à 500 m². Et depuis janvier 2015, le secteur de la grande distribution est ouvert aux entreprises à capital 100% étranger, au lieu de 49% auparavant.

Le secteur de la vente au détail conserve ses nombreux potentiels au Vietnam, même si les distributeurs ne se privent pas de développer au plus vite leurs parts de marché. Selon un rapport de CB Richard Ellis sur le commerce de détail dans le monde, 85% des commerçants en gros et 67% des détaillants dans le secteur de l’alimentation et des boissons s’intéressent à la région Asie-Pacifique.

Le Vietnam est un marché ayant de grands potentiels, notamment dans la grande distribution. On recense dans le pays 724 supermarchés et 132 centres commerciaux, des centaines de magasins de proximité, dont 22 entreprises à capitaux étrangers. La distribution moderne représente 25% du marché de la vente du détail et devrait atteindre 40% dans les quelques années à venir. De nombreuses entreprises étrangères se précipitent sur le marché vietnamien : Lotte, premier détaillant sud-coréen, s’est fixé l’objectif d’ouvrir 60 supermarchés au Vietnam d’ici à 2020 ; le japonais Aeon aura 20 centres commerciaux ; et le français Auchan prévoit d’investir 500 millions de dollars au Vietnam dans les dix prochaines années.

Le premier centre commercial portant l'insigne Aeon a été tout récemment inauguré dans l’arrondissement de Long Biên, à Hanoi. Photo:VNA
Une destination de choix de groupes asiatiques


De nombreux géants asiatiques de la grande distribution considèrent le Vietnam comme un marché prometteur du fait de l’amélioration considérable des conditions de vie de sa population comme de l’émergence d’une classe moyenne et supérieure au fort pouvoir d’achat, selon le journal Nikkei Asia Review. Selon le groupe britannique d’études de marchés Euromonitor International, les économies du bassin du Mékong, dont le Vietnam, sont dans une période de forte croissance économique et d’élévation du revenu per capita tout aussi rapide.

Ces dernières années, le chiffre d’affaires de la grande distribution au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam a doublé, passant de 56,7 milliards de dollars en 2010 à 100,3 milliards en 2014, et devrait atteindre 176,4 milliards en 2019, selon Euromonitor International. Yukio Konishi, un dirigeant d’Aeon Mall Vietnam, a estimé : «Le Vietnam est vraiment un marché prometteur pour les investisseurs du secteur de la grande distribution, dont Aeon". Le premier centre commercial portant l'insigne Aeon a été tout récemment inauguré dans l’arrondissement de Long Biên, à Hanoi. "Il s’agit de notre 3e centre au Vietnam et du premier dans la capitale. Nous prévoyons d’en ouvrir dix autres dans un futur proche, notamment à Hanoi et à Hô Chi Minh-Ville», a ajouté Yukio Konishi.

En plus d’une classe moyenne émergente, les nouvelles opportunités offertes par les accords de libre-échange dont le Vietnam est partie ont renforcé l’attrait du pays pour les géants asiatiques. Le sud-coréen E-mart a l’intention d’ouvrir dans les 12 prochains mois son premier magasin au Vietnam, à Hô Chi Minh-Ville, une implantation d’un coût de 60 millions de dollars, a rapporté le Nikkei Asia Review. -CVN/VNA