Kelvin Tan, président executive de Genesis-Global Group, a déclaré lors d’une exposition ouverte samedi 10 octobre à Singapour que son groupe est prêt à présenter les gemmes vietnamiennes.

Star of Genesis. Photo: channelnewsasia.com

«Les Joyaux de l’Orient - Une exposition des pierres rares»  est un événement de neuf jours mettant en vedette quelque 150 pierres précieuses d’une valeur totale estimée à 30 millions de dollars, dont un saphir étoilé de 48,95 carats originaire du Myanmar.

Nommé Star of Genesis (Étoile de la Genèse), le saphir de 10 millions de dollars apparaît en bleu sous une lumière blanche, mais vire au violet lorsque placé sous un éclairage incandescent. Il est entouré de 52 diamants en forme de poire totalisant 11 carats.

Le président executive de Genesis-Global Group a fait savoir que si le Myanmar est connu comme un marché de pierres précieuses réputé dans la région, le Vietnam possède aussi beaucoup de potentiels et opportunités sur ce marché, avec plusieurs gisements de pierres précieuses découverts.

En tant qu’une des compagnies de pierres précieuses de premier rang mondial, nous sommes prêts à nous approcher et à présenter aux investisseurs les opportunités et potentiels en matière de production de pierres précieuses dont dispose le Vietnam, a-t-il déclaré.

En effet, rares sont les pays dans le monde qui possèdent une réserve de pierres fines et précieuses aussi importante que celle du Vietnam. Les gisements sont disséminés dans tout le pays, notamment à Luc Yên (province de Yên Bai, Nord), Quy Hop (Nghê An, Centre), Di Linh (Lâm Dông, sur les Hauts plateaux du Centre), Thanh Hoa et Lào Cai (Nord), Kon Tum (Hauts plateaux du Centre).

Malgré leur réserve et leur qualité, la marque des pierres précieuses vietnamiennes ne brille pas encore sur le marché international. Pendant les années 1990, le marché de la joaillerie au Vietnam avait attiré quelque 1.000 joailliers professionnels. Il n’en reste aujourd'hui que 5%, selon des experts.

L’absence ou la présence timide des acteurs vietnamiens dans les organisations internationales ne favorisent pas leurs transactions internationales. Faute d’une expertise compétente, les pierres de grande valeur du Vietnam sont souvent sous-estimées sur le marché étranger, notamment lors des ventes aux enchères. – VNA